NutritionRégimesSlider

Journée internationale sans régime : 4 régimes populaires passés au crible

Régimes sans gluten, Dukan, Weightless et 5:2 font de nombreux adeptes. Alors que chacun y va du sien pour vanter les mérites de ces régimes, nous avons demandé à notre diététicienne, Teenusha Soobrah, ce qu’ils valaient réellement. L’avis de notre experte. Avant de nous donner son avis, Teenusha Soobrah tient à rappeler qu’il faut toujours demander l’avis d’un médecin ou d’une diététicienne avant d’entreprendre un quelconque régime.

Teenusha Soobrah.

Régime sans gluten

Conçu à l’origine pour les personnes atteintes de maladie cœliaque ou intolérantes au gluten, le régime sans gluten s’est popularisé et s’est fait une place parmi les régimes tendance. Le régime sans gluten consiste à bannir tous les aliments contenant du gluten, c’est-à-dire, ceux à base de blé, d’orge, de seigle, d’avoine ou encore d’épeautre. Il fait ainsi la part belle aux féculents sans gluten comme le riz brun, le quinoa, la polenta, certains couscous, la patate douce, le fruit à pain ou encore le manioc. Il privilégie également la consommation de fruits et de légumes frais.

Si ce régime fait perdre du poids, c’est bien souvent parce qu’il nous fait éliminer de notre alimentation tous les aliments transformés. Par exemple, les gâteaux, les biscuits ou encore les fritures. « Attention aux produits alimentaires portant la mention sans gluten, comme des alternatifs aux aliments transformés. Il s’agit généralement d’une fausse bonne idée », explique la diététicienne. En effet, les aliments vendus sans gluten peuvent être plus gras et contenir plus de sel. Mieux vaut donc privilégier le fait-maison en utilisant des astuces naturelles et plus saines. Pour faire des gâteaux, la farine de blé classique peut être remplacée par la farine de fruit à pain ou celle de manioc.

  • Ce qu’en pense notre diététicienne…

Le régime sans gluten ne présente pas de dangers pour la santé. C’est un régime équilibré à condition de bien le mettre en pratique. Le tout est d’apprendre à manger équilibré en évitant le plus possible les produits transformés.

Régime Weightless

Le régime Weightless se veut être une méthode qui nous réapprend à manger de façon saine et équilibrée, ce grâce à un système de points qui est calculé en fonction de nos besoins et de notre objectif de perte de poids. Une fois le nombre de points quotidien attribué, libre à nous de les dépenser comme bon nous semble. Certains aliments ont un nombre de points plus ou moins élevés en fonction de leurs calories. Pas de restriction donc pour ce régime, mais une manière de voir son alimentation en points. Le programme Weightless prévoit également des réunions tous les mois avec les inscrits pour assurer un suivi.

  • Ce qu’en pense notre diététicienne…

Teenusha Soobrah valide la partie éducation alimentaire qui permet de réapprendre à bien manger et de faire les bons choix. En revanche, le fait d’attribuer des points à chaque aliment tend à les classifier en deux catégories : ceux qui sont bons et ceux qui ne sont pas bons. Cela crée un mauvais rapport à la nourriture et peut contribuer à des troubles alimentaires. Certaines personnes peuvent souffrir de stress ou d’anxiété lorsqu’il s’agit de dîner en famille ou au restaurant à cause des points qu’il faut compter. Et puis, lors des réunions, le suivi se fait en montant sur la balance, ce qui n’est pas bon puisque le chiffre ne fait pas tout. En effet, le poids comprend l’eau, la graisse et les muscles. Monter sur la balance n’indique en aucun cas ce que l’on a perdu. Enfin, c’est un programme assez coûteux qui n’est pas forcément adapté à toutes les bourses.

Régime Dukan

Le régime Dukan développé par Pierre Dukan, repose sur la consommation d’aliments riches en protéines favorisant ainsi une perte de poids rapide sur le court terme. Cette méthode hyper protéinée se découpe en 4 phases. La première consiste à ne manger que des protéines, c’est-à-dire : viande maigre, œuf, poisson, laitage, fruits de mer… Au cours de la deuxième phase, les légumes sont réintroduits dans l’alimentation. Puis, pendant la phase de consolidation, c’est au tour des fruits, de certains féculents et du fromage d’être réintroduits. Enfin, lors de la quatrième phase, tous les aliments sont autorisés, mais une journée doit être gardée pour ne consommer que des protéines.

  • Ce qu’en pense notre diététicienne…

Tout d’abord, c’est un régime qui ne convient absolument pas aux personnes souffrant de problèmes rénaux, de diabète, de maladie cardio-vasculaire ou autre problème médical. La méthode Dukan est très déséquilibrée, ce qui n’est pas sans conséquence sur la santé. Éliminer les féculents et les légumes empêchent l’organisme de fonctionner correctement ce qui engendre des problèmes métaboliques, d’intestin, d’absorption des nutriments et même des problèmes mentaux. Réduire sa portion de féculents parce qu’on en mange trop oui, mais les éliminer de son alimentation, non. Quant à son efficacité, des études ont démontré qu’au bout d’un an, la majeure partie des personnes qui avaient suivi la méthode avaient repris le poids qu’elles avaient perdu.

Régime 5:2

Le régime 5:2 consiste à manger normalement et sainement pendant cinq jours, puis de se mettre à la diète pendant deux jours. Plus facile à tenir que d’autres régimes stricts. Il peut également s’adapter au mode de vie de chaque individu.

  • Ce qu’en pense notre diététicienne…

Le régime 5:2 ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes ayant des problèmes de santé comme le diabète, l’insuffisance rénale… Il ne convient pas non plus aux individus ayant des troubles de l’alimentation. Le point positif, c’est que grâce à l’intermittence, on redonne au corps la sensation de faim, que nous avons perdue en général. Attention aux cinq jours, manger normalement ne veut pas dire qu’il faut se lâcher et consommer n’importe quoi.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer