Hygiène de vieMieux vivreSlider

10 leçons de bien-être que le confinement nous aura enseigné et qu’il faut préserver

Le couvre-feu sanitaire aura duré pas moins de 72 jours. Une longue période pendant laquelle chacun a dû repenser sa routine quotidienne, apprendre à voir les choses sous un autre angle et à se préparer au monde de demain. Sandi Putchay, coach de vie, revient sur les 10 enseignements que l’on peut retenir du confinement.

Sandi Putchay
Sandi Putchay.

1. Savoir faire face à l’imprévu

Le Covid-19 a propulsé le monde entier en terres inconnues. « Personne au monde n’a été préparé à cette pandémie. Pourtant, nous sommes en train de montrer que nous pouvons y faire face, ensemble. Cela prouve bien que l’on est capable de surmonter des situations pour lesquelles nous ne sommes pas préparés », fait remarquer le coach de vie. « J’ose espérer que ces bonnes leçons que nous tirons de cette pandémie nous conduiront vers un futur meilleur », ajoute-t-il.

2. Prendre conscience que la santé est un bien précieu

Avant la crise de la Covid-19, beaucoup de personnes avaient tendance à considérer leur santé comme acquise. « Au début de la crise sanitaire, certaines personnes ne se sentaient pas concernées par cette épidémie, mais au fil des semaines et du sérieux de la situation, elles ont compris que ce n’était pas quelque chose de banal et que l’on pouvait en mourir. C’est comme cela que beaucoup d’individus ont pris le temps de reconsidérer leur santé et la façon dont ils en prenaient soin », explique Sandi Putchay. Prendre soin de sa santé est ce qu’il y a de plus important. Comment peut-on vivre bien si la santé ne suit pas ? C’est quelque chose dont il faut se préoccuper sur le long terme.

3. Rester positif en toutes circonstances

La vie sera toujours faite de hauts et de bas. Le confinement nous a prouvé que nous pouvons rester positifs en toutes circonstances. Nous avons su voir le bon côté et le moins bon en ces temps difficiles. Certaines circonstances, comme cette pandémie qui touche le monde actuellement, sont indépendantes de notre volonté. Personne n’est à blâmer, il faut juste l’accepter et avancer. Penser que c’est injuste ou essayer de comprendre pourquoi cela arrive n’y fait rien. « Même dans les moments difficiles, il faut savoir continuer de façonner sa vie », conseille le coach de vie. En fin de compte, même si le couvre-feu a été éprouvant, nous avons su le surmonter et à en tirer profit. Une belle leçon à retenir pour apprendre à mieux vivre.

4. Revoir ses priorités

Avant la crise sanitaire, la plupart des gens avaient à tendance à surconsommer et à acheter juste pour posséder. Le confinement a permis à beaucoup de personnes de revoir leurs priorités en termes de dépenses et d’économies. « Est-ce que nous avons vraiment besoin de dépenser presque tout notre salaire pour être heureux ? Ne vaut-il mieux pas économiser une partie de cet argent pour construire un avenir meilleur ? Avons-nous besoin de toutes ces choses superflues pour nous sentir bien ? Je pense sincèrement que la meilleure leçon que cette crise nous apprend est d’être plus raisonnable avec son argent, surtout quand on a des soucis pour le gérer », fait remarquer Sandi Putchay. Au final, le confinement nous a appris que l’on peut très bien vivre avec ce que l’on en a sans pour autant être malheureux. Alors la prochaine fois que nous retournerons dans les magasins, nous y réfléchirons peut-être à deux fois avant d’acheter quelque chose.

5. Reconsidérer ses rêves et ses ambitions

Cette période de crise est en train probablement d’aider un grand nombre d’individus à reconsidérer leurs ambitions. Elle permet de réaliser que finalement leurs objectifs étaient moins importants que prévus et qu’il faudra les reconsidérer, mais d’un autre point de vue. « Avec tout ce qui se passe actuellement, il est important de trouver ce pour quoi vous êtes fait afin d’apprécier votre carrière professionnelle. Il faut faire quelque chose pour lequel vous êtes passionnés tant que vous le pouvez », fait-il remarquer.

6. S’adapter pour être heureux

Pour certains individus, le confinement a été vécu comme un véritable enfer, mais pour d’autres cela a été tout le contraire. Il y a des personnes qui ont réellement apprécié d’être confinées. Leur secret ? Elles ont su s’adapter facilement à la situation en changeant leur routine et en appréciant ce nouveau mode de vie. « Quand on arrive à s’adapter facilement à n‘importe quelle situation, la vie sur Terre est bien meilleure », souligne le coach de vie.

7. Reconnaître la valeur de ses proches

Finalement, c’est peut-être dans ce genre de situation extrême que l’on se rend compte combien on aime ses proches, notamment sa famille et ses amis. Le confinement a été une véritable prise de conscience. Le fait d’avoir été physiquement privé de ses proches a permis de renforcer les liens. En tant qu’être-humain, nous prenons soin des uns des autres, c’est dans notre nature. Aucune barrière ne pourra l’enlever.

8. Profiter de ceux qu’on aime

Passer du temps avec ceux que l’on aime. C’est quelque chose que nous devrions tous apprendre dès notre plus jeune âge. Cependant, on passait à côté de cet aspect de la vie avant cette pandémie. Il a fallu d’une crise comme celle que nous vivons actuellement pour que l’on comprenne que la vie ne tient qu’à un fil. « Tant que vous le pouvez, assurez-vous de passer beaucoup de temps avec les personnes que vous aimez », conseille le coach de vie.

9. « Quand la vie te donne des citrons, fais-en de la limonade »

On connaît presque tous ce fameux proverbe et c’est probablement l’enseignement le plus optimiste de cette crise. Grâce au confinement, on a vu fleurir beaucoup d’entreprises, notamment en ce qui concerne les commerces en ligne et les services de livraison à domicile. Des initiatives qu’il faut saluer et poursuivre. Le confinement a été une source incontestable de créativité et sur tous les domaines : activités, cuisine, business… Indispensable pour le monde qui nous attend.

10. Réinventer le monde de demain

Cette parenthèse nous a démontré que nous pouvons faire changer les choses rapidement en ce qui concerne le climat. La nature a retrouvé ses droits pendant que la moitié de la planète était confinée. Moins de pollution, des eaux plus claires, des espèces qui revivent, voilà ce que nous avons pu observer pendant ces mois de couvre-feu sanitaire. Il n’y a pas besoin qu’un autre événement de la sorte se produise pour enfin prendre conscience que nous avons le pouvoir de changer les choses, de rendre ce monde meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants. Il faut simplement appliquer ce que nous avons appris pendant tous ces mois, repenser le monde de demain et agir en conséquence. Il n’y a plus de temps à perdre.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer