SeniorSlider

Troubles du sommeil chez les seniors : comment faire face aux insomnies ?

En vieillissant, les troubles du sommeil deviennent de plus en plus fréquents. Après 60 ans, le sommeil est de moins bonne qualité et beaucoup souffrent d’insomnies. Quand faut-il s’inquiéter ? Comment faire pour retrouver le sommeil ? Le Dr. Ridwana Timol, spécialiste du sommeil répond à nos questions.

Les insomnies se caractérisent par la difficulté voire l’incapacité à trouver le sommeil. Passagères ou chroniques, elles affectent la qualité de vie en entraînant de la fatigue, un état de somnolence, une irritabilité et peuvent même conduire à la dépression.

Insomnie, quand faut-il s’inquiéter ?

« Les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité en soi. Ils surviennent à un moment ou à un autre. Le plus souvent, ils sont passagers. Cependant, lorsqu’ils persistent au-delà de deux semaines ou qu’ils perdurent depuis des années, il faut avoir le réflexe de consulter son médecin ou un spécialiste du sommeil », explique le Dr. Ridwana Timol.

Les causes de l’insomnie sont nombreuses et diffèrent selon les individus. Une insomnie peut-être la conséquence d’un changement soudain, d’un trauma, d’un diabète mal contrôlé, d’une hypertension, d’un traitement médicamenteux post-opératoire, du stress ou encore d’une dépression.

Les somnifères sont-ils la solution ?

Dans certains cas, notamment pour les insomnies les plus sévères, les somnifères sont inévitables. Ils sont prescrits en cas d’urgence lorsque l’insomnie résulte d’un trauma ou que le patient n’est vraiment pas bien du tout. « Les somnifères sont une solution de secours pour les cas extrêmes, car leur efficacité n’est que de courte durée », précise la spécialiste du sommeil. « La durée du traitement n’excède généralement pas plus de deux semaines, car au-delà, il existe une possibilité de dépendance au médicament », ajoute-t-elle. Par ailleurs, il existe d’autres alternatives aux somnifères qui se sont révélées plus efficaces.

Comment traiter l’insomnie ?

Il faut savoir que toutes pratiques visant à apaiser et calmer le système nerveux favorisent le sommeil. C’est le cas par exemple de la méditation qui favorise le repos et mène vers un état de relaxation. Dans tous les cas, si vous êtes sujet à l’insomnie, sachez qu’il vaut mieux sortir du lit et vaquer à vos activités plutôt que de tourner en rond dans votre lit. Rester au lit quand on est insomniaque entraîne la frustration et ne fait qu’empirer le problème. Aussi, il est important de maintenir une routine. Mettre le réveil à la même heure tous les matins, se forcer à se lever même si l’on est fatigué, ne pas regarder d’écran une heure avant d’aller au lit… Cela aide à réguler le corps.

Enfin, il existe un traitement reconnu dans le monde entier qui est le comportement d’insomnie. Le but étant d’établir un programme sur mesure pour chaque patient en étudiant son profil et ses antécédents afin de lui permettre de retrouver naturellement le sommeil.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer