SeniorSlider

Préménopause : ces signes qui montrent que l’on approche de la ménopause

La ménopause n’arrive jamais brutalement. Avant d’être ménopausées, les femmes passent par une période de transition que l’on appelle périménopause ou plus communément préménopause. Mais qu’est-ce que la préménopause et quels sont les signes qui annoncent la ménopause ? À l’occasion de la Journée mondiale de la ménopause observée le 18 octobre, la gynécologue et obstétricienne, le Dr Lovelina Das nous répond.

La ménopause se caractérise par l’arrêt définitif du cycle menstruel et par conséquent de la fécondité. Elle survient généralement à la cinquantaine, mais elle peut arriver plus tôt ou plus tard en fonction des femmes. Celle-ci est précédée d’une phase de quelques années, environ 4 à 5, qui se manifestent par une série de symptômes d’intensité faible à modéré. Durant cette période appelée périménopause, les ovaires sécrètent de moins en moins d’oestrogène et délivrent les ovules de façon sporadique. C’est un véritable chamboulement dans l’organisme qui a des répercussions aussi bien sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Voici donc les signes qu’il faut surveiller :

Les signes physiologiques

L’un des premiers signes manifestant l’arrivée de la ménopause est l’irrégularité des cycles menstruels. Ces derniers peuvent être plus courts ou plus longs et même disparaître pendant quelque temps (généralement plusieurs mois). Les saignements quant à eux peuvent être plus ou moins abondants.

Les signes émotionnels

« Au cours de la périménopause, les femmes ont tendance à avoir des sauts d’humeur. Elles sont souvent plus sensibles, plus irritables, stressées, voire anxieuses, et peuvent pleurer sans raison. C’est normal et c’est lié aux fluctuations hormonales », explique la Dr Lovelina Das. « Néanmoins, cela varie d’une femme à l’autre. Certaines ne ressentiront aucun de ces symptômes, d’autres y feront face par période », précise-t-elle.

Les signes physiques

Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes sont très fréquentes à l’aube de la ménopause. La majeure partie des femmes sont d’ailleurs concernées par ce symptôme. Il se caractérise par une sensation soudaine de forte chaleur s’accompagnant parfois de rougissements ou de transpirations. Si les bouffées de chaleur ne présentent aucun danger pour la santé, elles peuvent s’avérer très embêtantes.

Autres signes qui peuvent survenir pendant la période de préménopause : la fatigue, le manque d’énergie et les troubles du sommeil, dont les insomnies. Les troubles du sommeil sont très fréquents et altèrent sévèrement la qualité de vie des femmes qui en souffrent.

Il n’est pas rare que les femmes prennent du poids pendant cette phase. En effet, comme le taux d’oestrogène diminuent et que le métabolisme change, elles sont plus enclines à prendre du poids. D’ailleurs, les graisses ont tendance à s’accumuler au niveau du ventre, des cuisses et des fesses. D’autre part, cette fluctuation hormonale peut également être à l’origine d’une perte de cheveux, mais aussi se manifester sur la peau par une augmentation des rides, de la pilosité et des taches de vieillesse.

Ces bouleversements hormonaux peuvent aussi influer sur la libido et entraîner une sécheresse vaginale. Et puis, ces changements sont également à l’origine de troubles urinaires chez certaines femmes. En effet, la vessie étant plus dure à contrôler, des fuites urinaires peuvent survenir. Il est donc important de prendre en charge ce trouble dès que l’on en prend connaissance pour éviter qu’il ne s’aggrave.

Que faire lorsque ces symptômes dégradent la qualité de vie ?

« Généralement, il n’y a aucun traitement contre ces symptômes puisqu’ils sont passagers. Toutefois, s’ils empêchent la personne de vivre normalement, il ne faut pas hésiter à consulter un gynécologue qui pourra conseiller et trouver des solutions pour soulager la patiente », souligne la gynécologue.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer