AlimentsNutritionSlider

Carences alimentaires : quelles sont les plus fréquentes ?

La personne qui opte pour une alimentation végétarienne risque un faible apport en protéines en comparaison à celle qui consomme de la viande ou du poulet, un aspect à ne pas négliger. Il y a va de faire les bons d’aliments pour rester en bonne santé.

« Pour un meilleur apport en protéines, je les conseille de prendre plus de grains secs ou encore des aliments comme le soya et des noix comme source de protéines à chaque repas », affirme Yovanee Veerapen. Celle-ci indique qu’il faut aussi faire attention au manque de vitamine D.

« Souvent, on retrouve cette déficience chez les végans qui ne consomment pas d’œufs ou de produits laitiers de source animale. Elle est aussi présente chez les personnes qui ont une alimentation strictement végétarienne. Il est donc important qu’elles considèrent à prendre un supplément en vitamine D et faire le plein de soleil pendant une dizaine de minutes chaque matin. La vitamine D est essentielle pour booster le système immunitaire afin que l’organisme puisse à titre d’exemple, bien absorber le calcium et régulariser la circulation artérielle par la suite », fait-elle remarquer. Les végétariens peuvent aussi souffrir d’un manque de vitamine B-12. Pour pallier à ce manque, il faut consommer plus de fruits et de légumes qui en sont les plus grandes sources.

Les signes de carence

Les signes de carence les plus fréquents sont la fatigue, un manque de motivation et d’énergie. Les carences peuvent être identifiées par des tests sanguins et les résultats pourront indiquer à la personne les aliments à consommer davantage et déterminer les suppléments à prendre pour pallier aux déficiences nutritionnelles.

Attention aux erreurs alimentaires

L’alimentation végétarienne se compose de fritures, de curry épicé, d’aliments hautement transformés comme des produits végétariens tels que la viande, du poisson ou du calamar, entre autres. « Personnellement, je trouve le fait de consommer ces aliments comme étant inapproprié, soit on est végétarien ou pas. Je ne comprends pas pourquoi il faut consommer de la viande et autres produits transformés. Ces personnes devront selon moi, considérer l’option de devenir flexitarien. Être végétarien, n’est pas juste une tendance, c’est un choix », fait-elle ressortir.

Elle recommande aux végétariens las de manger du curry et de la salade, de faire preuve de créativité en matière de cuisine. « Essayez de faire des crispy, des nuggets, des burgers ou des boulettes faits-maison au lieu de consommer des aliments transformés. Cela peut se faire avec des grains ou des légumes. Usez de votre imagination, car cela vous apportera un meilleur apport nutritionnel, voire sans danger pour votre santé », conclut Yovanee Veerapen.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer