CardiovasculaireMaladiesSlider

Gare aux problèmes cardiaques à la cinquantaine

Avoir un cœur en bonne santé après 50 ans, c’est possible ! Pour y parvenir, il faut s’y prendre tôt, voire dès l’enfance. C’est ce qu’expliquent le Dr Deshmukh Reebye, cardiologue interventionnel au Wellkin Hospital et le Dr Maneesha Bhaya, consultante en cardiologie à la City Clinic et la nutritionniste, Teenusha Soobrah.

Avec l’âge survient le phénomène naturel des soucis de santé. Le vieillissement augmente les risques de maladies chroniques. « Quelqu’un qui ne souffrait pas d’hypertension peut la développer en vieillissant », explique le Dr Deshmukh Reebye cardiologue interventionnel. D’autres problèmes de santé peuvent affecter le foie qui commence à défaillir entraînant une hausse du taux de cholestérol. L’obésité abdominale accroît, aussi, le risque de diabète, ajoute le cardiologue.

Ceux qui ont fumé pendant de longues années, devraient se soucier des conséquences que cela peut avoir sur leur santé avec l’âge, car les complications peuvent survenir à partir de la cinquantaine ou avant Parmi les risques possibles, il y a celles des maladies cardio-vasculaires ou coronariennes ou encore les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Cela inclut l’infarctus du myocarde (crise cardiaque) ou la maladie vasculaire périphérique qui est une mauvaise circulation du sang dans les pieds. Ils sont les causes majeures qui peuvent entraîner le décès du patient, mais ils peuvent être évités à travers une bonne prise en charge et certains médicaments.

Pour éviter un scénario fatal, il n’y a pas 10 000 solutions. « Il faut faire de la prévention primaire, bien connaître les facteurs de risques et agir en conséquences en modifiant son style de vie », conseille le Dr Reebye. « Une alimentation saine et équilibrée peut contribuer à diminuer le risque des problèmes cardiaques ».

C’est important de pratiquer une activité physique régulière. Il recommande même un petit drink, régulièrement, tout en précisant que cela ne se limite qu’à un verre de vin, de whisky ou de bière. Par contre, les fritures et les aliments trop salés sont à bannir.

Facteurs de risque

Selon le Dr Reebye, les facteurs de risque pouvant entraîner des problèmes cardiaques sont :

  • La cigarette
  • Le mauvais cholestérol
  • L’hypertension
  • Le diabète
  • L’obésité abdominale
  • Le facteur psychosocial
  • Le manque d’activités physiques
  • Une mauvaise alimentation (riche en graisse et en sel)
  • Prévention et promotion de la santé

« Vivez plus longtemps pour ceux que vous aimez ». C’est le souhait du Dr Maneesha Bhaya. Pour elle, il est important de contrôler les conditions médicales comme le diabète, l’hypertension et les taux élevés de cholestérol de manière optimale. « Consultez votre médecin régulièrement et prenez vos médicaments à l’heure recommandée ».

La doctoresse préconise des bilans préventifs semestriels/annuels pour dépister l’hypertension artérielle, le diabète, un taux élevé de cholestérol, des troubles thyroïdiens, des maladies cardiaques, etc. La cigarette est un poison, alors que l’alcool peut être consommé avec modération. Dr Bhaya recommande, aussi, de maintenir l’Indice de masse corporelle (IMC) dans la fourchette de 18,5-24,9 kg / m2.

À partir de la cinquantaine, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de la santé, si on remarque des symptômes. Comme une fatigue excessive, des douleurs thoraciques, de l’essoufflement, des vertiges, des palpitations, une gêne épigastrique, un manque d’intérêt, une perte de sommeil, de l’anxiété et une dépression indue.

Teenusha Soobrah : « Attention aux suppléments alimentaires »

Une alimentation saine et équilibrée est recommandée à tout âge. « Mais à la cinquantaine, il faut davantage consommer des fruits et des légumes », conseille la nutritionniste, Teenusha Soobrah. Ils contiennent beaucoup de vitamines C et E qui empêchent la formation des plaques (caillots de sang) dans les artères et préviennent le cholestérol.

Selon elle, bon nombre de personnes ont tendance à bannir les aliments gras à un certain âge, alors que la bonne graisse est importante pour l’absorption de la vitamine E. La bonne graisse est présente dans l’avocat, dont c’est la saison actuellement.

Les aliments riches en Omega 3 sont, aussi, recommandés pour protéger le cœur et favoriser le bon fonctionnement des membranes. La consommation des graines de giraumon, sésame ou de tournesol permettent de contrecarrer l’inflammation et ainsi protéger le cœur.

La nutritionniste souligne qu’il faut faire attention à la consommation des suppléments alimentaires qui doivent se faire sous la supervision d’un professionnel de santé, car cela a tendance à fluidifier le sang. Le Fish Liver Oil est à privilégier au Cod Liver Oil. Cette dernière, bien que riche en vitamines A et D est bon pour le cœur, mais peut affecter le foie.

Les antioxydants sont préconisés, car ils améliorent l’élasticité des artères. On peut en trouver dans le chocolat noir, le thé vert, les légumes et les grains secs. Teenusha Soobrah soutient qu’à la cinquantaine, il faut trouver une bonne balance entre le sodium et le potassium.

Pour ceux qui n’ont pas de problème rénal, la consommation de betterave, banane, pomme de terre et brocoli, aidera contre l’hypertension. « Si la pression artérielle est bonne, le cœur fonctionnera bien », affirme-t-elle.

Les conseils du Dr Bhaya

  • Manger raisonnablement

À privilégier des aliments colorés : fruits et légumes. Essayez d’obtenir un arc-en-ciel dans votre panier. Les couleurs indiquent un nutriment spécifique. Par exemple, les tomates contiennent de la lutéine, bénéfique pour le cœur et les yeux. Si vous n’avez pas de fruits frais, consommez des légumes congelés sans conservateur.

Consommer beaucoup de noix comme les amandes et les noix. Faire des régimes riches en fibres composés d’avoine, de céréales à grains entiers, de pains, de haricots. Éviter les produits laitiers et les viandes riches en matières grasses. Éviter le beurre et remplacez-le par de l’huile raffinée comme l’huile d’olive.

Lire les étiquettes nutritionnelles : il est facile de remplacer les jus de fruits par du soda et de la tisane. Il évite le sucre, mais il y a le risque d’un excès de sel. En règle générale, si une portion d’un produit à 250 mg ou plus de sel, il faut la remplacer par autre chose.

  • Faites des exercices

Restez actif autant que faire se peut. Évitez les ascenseurs et les escaliers mécaniques autant que possible. Faites un minimum de 10 000 pas par jour comme recommandé aux adultes. Vous pouvez utiliser des applications mobiles ou des podomètres pour suivre vos niveaux d’activités.

Évitez les changements brusques. Commencez avec des activités simples comme la marche, la natation et le vélo, avant de passer à des mouvements plus vigoureux. De préférence, la musculation doit être effectuée sous surveillance professionnelle.

Contactez votre cardiologue/médecin si vous souffrez d’une maladie chronique comme le diabète, l’hypertension artérielle non contrôlée ou les maladies cardiaques, afin de bénéficier de ses recommandations concernant les activités physiques à pratiquer.

Consultez un médecin, si vous présentez des symptômes comme une gêne thoracique, un essoufflement, des palpitations et des vertiges pendant des exercices.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer