Bledina Grossesse
CoronavirusMaladiesSlider

Coronavirus : Maurice dispose de neuf mois de médicaments

Craignant la pénurie, des consommateurs se sont constitués une réserve de médicaments. Mais le ministère de la Santé se veut rassurant : le pays dispose d’un stock pouvant durer de six à neuf mois, affirme-t-il.

La crainte qu’il y ait un manque de médicaments n’est pas justifiée, selon une source au ministère de la Santé. Mais prévient le président de l’Union des pharmaciens, Siddique Khodabocus, le pays devrait se constituer un « stock d’urgence » de médicaments essentiels au cas où l’épidémie de Covid-19 touche nos côtes. Il ajoute que le ministère devrait songer à mettre en place un comité d’urgence élargi comprenant des professionnels de santé du service public et du privé. Cela pour mettre en place un protocole de traitement. « Tout le monde doit être formé et prêt à faire face à une épidémie », souligne-t-il. Ajouté à cela, un protocole particulier devrait être mis en place à l’intention des personnes de plus de 60 ans.

Une source autorisée du côté du ministère de la Santé affirme, pour sa part, qu’il y a un stock de toutes les catégories de médicaments (essentiels et non-essentiels) pour une période de six à neuf mois. Et de préciser que s’il y a un manque pour quelques produits, la livraison se fera dans les semaines à venir. Ajouté à cela, les hôpitaux ont recours à des achats locaux afin d’assurer la continuité des traitements des patients qui se présentent dans les établissements de santé. « Il y a des substituts qui sont disponibles et utilisés pour ne pas pénaliser les patients », nous a affirmé notre source. Selon cet interlocuteur, le ministère de la Santé a déjà pris toutes les dispositions afin de refaire la réserve de médicaments et ainsi assurer une fourniture adéquate de ces produits.

Une autre source du ministère soutient, pour sa part, que 70 % des commandes pour la période de 2019-2020 ont déjà été livrées et qu’un suivi des 30 % restants va être effectué. Il affirme également que Maurice importe les médicaments de plusieurs pays. « 40 % de nos médicaments viennent de l’Inde, alors que 60 % proviennent de divers pays, dont la France, la Grande-Bretagne, l’Afrique du Sud, la Suisse », poursuit-il. Comment expliquer les ruptures temporaires de stock dans ce cas ? Selon notre interlocuteur, Maurice étant éloigné de ces pays exportateurs, il arrive qu’il y ait des retards dans l’arrivée des bateaux. Le retard peut aussi être expliqué par une pénurie de matières premières à la source ou une absence de certificat de qualité sur le produit fini.

Dépense inutile

Avec la crise suscitée par la Covid-19, il ajoute que la « disparition » de produits dans les pharmacies est due à l’achat « compulsif » de certains. Croyant bien faire, ils se constituent un stock à la maison. « C’est insensé », dit-il. Selon lui, les médicaments doivent être entreposés dans de bonnes conditions, pour ne pas s’altérer. Ils ont une date de péremption à respecter. Cette pratique se fait au détriment des autres et ne profite qu’aux commerçants. « En se constituant un stock qui risque de ne pas être utilisé, on dépense son argent inutilement » conclut-il.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer