Bien-ÊtreMassagesSlider

Massage ayurvédique : décompressez-vous avec la méthode Shirodhara

Connue comme un soin royal, un joyau de l’ayurvédique, la méthode « Shirodhara » est une technique ancestrale indienne. Découvrez ce soin aux multiples vertus. Le « Shirodhara » est la technique de relaxation ultime qui vous mène directement à un lâcher-prise. Comme le stress est le symptôme le plus récurrent qui est recensé auprès des patients mauriciens, ces derniers sont toujours à la recherche d’un traitement contre cette maladie du siècle. Ainsi, le « Shirodhara » pourrait peut-être soulager ce mal.

Pour commencer, un filet d’huile est versé de manière oscillante sur le front pendant 30 à 60 minutes. « Nous utilisons principalement l’huile de sésame qui contient de nombreuses vertus, mélangée à une variété d’herbes indiennes. Le traitement peut être effectué une fois par semaine ou une fois par mois, selon le besoin de la personne », explique Sanjeeta Nathoo, gérante et thérapeute chez Shalom Spa de Quatre-Bornes.

Des résultats optimaux sont fournis, si le « Shirodhara » est effectué le matin ou le soir, souligne la thérapeute. Le traitement peut être accompagné d’un léger massage de la tête. « De l’huile est versée sur le front, car cette zone a un grand nombre de terminaisons nerveuses et est donc très sensible. Des vibrations sont créées sur le front par la pression de l’huile. L’huile pénètre dans le système nerveux après avoir saturé le front et le cuir chevelu », explique-t-elle.

RÉDUCTRICE DE STRESS ET DE MIGRAINES

Très prisée chez les femmes, cette pratique permet de faire abstraction du mental et de se retrouver en pleine possession de ses moyens physiques, psychiques et mentaux. Basé sur la stimulation de l’hypothalamus, le « Shirodhara » améliore la vasodilatation du cerveau, permettant ainsi une augmentation de différents flux d’oxygène. Une fois enclenché dans l’organisme du patient, ce processus permet de mieux nourrir le système nerveux, conduisant l’individu à une meilleure santé psycho-nerveuse.

Ce processus convient surtout aux personnes stressées, celles qui travaillent devant les ordinateurs ou qui ont de lourdes responsabilités. « Les huiles utilisées améliorent la circulation sanguine vers le cerveau. Il aide à réduire le niveau d’hormone de stress, telle que l’adrénaline et offre donc un répit contre l’anxiété et les troubles associés », fait ressortir Sanjeeta. L’ensemble de ce soin permet au corps, à l’esprit et au système nerveux de vivre un état de repos profond, similaire à l’état auquel une personne arrive après la méditation.

Ce traitement ayurvédique est destiné aux personnes souffrant de troubles anxieux, de stress, d’hypertension, de fatigue, de tension, d’inquiétude, de maux de tête et de dépression. Une personne souffrant d’insomnie est également éligible à ce traitement, car le processus aide à stimuler la glande pinéale qui produit l’hormone mélatonine du sommeil. La douceur de l’huile de sésame, associée au savoir-faire de la thérapeute, vous invite à la détente, dénouant ainsi le stress et les soucis de la vie quotidienne. De plus, les propriétés hydratantes et antirides du fluide, délicatement et continuellement déversé sur votre visage, vous font bénéficier d’une peau plus belle, pour un teint uni et une bonne mine naturelle. À la fin de ce traitement, vous ressentirez immédiatement les bienfaits de cette méthode ancestrale. « Vous vous sentirez apaisé, soulagé et détendu. Votre visage sera frais et reposé ».

LES ORIGINES DU SHIRODHARA

Le « Shirodhara » est une médecine ayurvédique qui a été développée par des « vaidyas » (praticiens de l’Ayurveda) à Kerala, en Inde. Le mot sanskrit ‘shiro’ signifie « tête » et ‘dhara’ veut dire « circulation ou flux ». Le « Shirodhara » est né dans l’antiquité en même temps que les autres techniques qui se puisent dans la médecine traditionnelle ayurvédique. Âgée de plus de 5 000 ans, cette pratique se fonde sur l’existence des cinq éléments et agit sur les trois principales forces présentes en nous : l’âme, l’esprit et le corps. Les liquides utilisés dans le « Shirodhara » dépendent de ce qui est traité, mais peuvent inclure l’huile, le lait, le beurre, l’eau de coco ou même l’eau plate. Au fil du temps, les techniques modernes utilisent les huiles essentielles, telles que celle au sésame très souvent associées à une variété d’herbes médicinales indiennes.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page