[pro_ad_display_adzone id="1515"]
SeniorSlider

Quels sports pratiquer quand on a plus de 50 ans ?

Si avec l’âge on a tendance à prendre un peu de poids ou bien à s’essouffler plus vite, cela ne signifie pas pour autant qu’il faut abandonner toute activité physique. Bien au contraire. On le sait, pratiquer un sport permet de vieillir en bonne santé. Voici donc 5 sports recommandés par le Dr Nunraj Dhawal, médecin du sport, à pratiquer quand on a plus de 50 ans.

Le yoga

Bien plus qu’une simple activité physique douce, le yoga permet de réduire le stress, l’anxiété et la dépression qui affectent de plus en plus les seniors. Le pratiquer régulièrement permettrait de diminuer les risques d’hypertension.

D’autre part, le yoga permet aux personnes âgées de maintenir leur équilibre lorsqu’elles effectuent les postures. Cela minimise donc le risque de chute puisque cela renforce les muscles, les os et favorise la souplesse.

« Si vous voulez vous mettre au yoga, faites bien attention de choisir le type de yoga adapté à vos capacités physiques. Le hatha yoga, qui est le yoga classique, ou encore le yoga iyengar peut convenir à tous. En revanche, il existe d’autres types de yoga plus dynamiques tels que le vinyasa ou ashtanga, qui, eux ne sont pas faits pour tous », explique le médecin du sport. Enfin, il faut savoir que certains studios de yoga proposent des cours spécialement adaptés aux seniors.

La marche

La marche est probablement l’activité idéale quand on souhaite reprendre une activité sportive tout en douceur. Et pour cause, c’est une activité qui peut s’effectuer au rythme de chacun, sur des distances et des durées plus ou moins longues. D’autre part, de nombreuses études n’ont cessé de démontrer ses bienfaits sur la santé. Elle permettrait de réduire les risques de cancer du sein et le cancer du côlon, ainsi que le diabète type 2 et des maladies cardiovasculaires. En plus, elle aide également à maintenir la masse musculaire ce qui minimise les risques de chute. « C’est une activité que je recommande grandement aux personnes souffrant d’arthrose », indique le Dr Nunraj Dhawal.

L’aquagym et la natation

L’aquagym est un sport souvent conseillé aux personnes de plus de 50 ans. En effet, bien que ce soit une activité physique dynamique et tonique, cette dernière reste tout de même très douce pour les articulations. Elle permet ainsi de faire travailler son cardio sans pour autant faire mal aux articulations.

« Si vous n’êtes pas très gym, vous pouvez aussi vous tourner vers la natation qui possède également de nombreux bienfaits pour la santé », précise le médecin du sport. L’état d’apesanteur favorise les mouvements et facilite l’effort. La natation est bien connue pour son action sur la mobilité articulaire et sur les tensions musculaires. D’autre part, certaines études ont révélé qu’elle aurait un effet positif sur l’arthrose, le diabète et l’hypertension.

Le vélo

Faire du vélo est une activité facile et à la portée de tous. Elle permet à chacun de faire de l’exercice à son rythme. « Faire du vélo est bon pour la santé, car l’action de pédaler fait travailler le coeur et peut même aider à gérer son poids. En plus, le vélo, tout comme la natation, aurait des effets sur le diabète, l’hypertension, mais aussi le cholestérol », souligne le médecin du sport. Si vous n’avez pas envie d’aller faire du vélo plein air, vous pouvez toujours opter pour un vélo elliptique qui vous permettra de faire de l’exercice même à la maison.

L’activité physique : à quelle fréquence après 50 ans ?

L’OMS recommande aux personnes âgées de 50 ans et plus de pratiquer par semaine 150 minutes d’activité d’endurance, d’intensité moyenne ou bien 75 minutes d’intensité soutenue. Il est également possible de pratiquer une combinaison des deux au cours de la semaine. Bien sûr, cela dépend des conditions et des capacités physiques de l’individu. Les activités doivent être adaptées à ses besoins.

Pour les seniors, dont la mobilité est réduite, l’OMS préconise de pratiquer une activité physique au moins trois fois par semaine qui permet d’améliorer leur équilibre et ainsi de prévenir les risques de chute.

 

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer