Le bonheurPsychoSlider

Journée mondiale de la vie : comment célébrer la Vie ?

La Vie avec un grand V est un cadeau qu’il faut apprendre à chérir chaque jour. Loin d’être un long fleuve tranquille, elle nous conduit vers le meilleur de nous-mêmes. À l’occasion de la Journée mondiale de la vie que nous célébrons en 30 octobre, notre psychothérapeute, Christiane Valérie, nous explique comment la mettre à l’honneur et surtout pourquoi le faire.

« La Vie est l’expression de tout ce que nous pouvons ressentir et percevoir au plus profond de notre être », telle est la définition de la vie, selon Christiane Valéry, notre psychothérapeute. Elle poursuit en ajoutant que « même lorsqu’elle est bouleversée par des éléments négatifs ou bien positifs, cette dernière va continuer son bout de chemin et s’exprimer ».

Éliminer les obstacles qui empêchent de vivre

L’environnement influence beaucoup notre vie et notre bien-être. Parfois, certains obstacles viendront la fragiliser tels que la survenue d’une maladie, d’un traumatisme… Ou bien la désorganiser et la limiter en raison de l’entourage ou des barrières que l’on se fixe soi-même. En effet, même si « la vie continue », comme on le dit si bien, ce genre d’obstacle peut sérieusement entraver son chemin et avoir un impact sur le bonheur. Il est donc important d’apprendre à surmonter ces obstacles pour mieux vivre et profiter pleinement de sa vie. « Nous faisons tous face à un moment ou un autre à des moments difficiles, mais il faut se dire que ces moments aussi difficiles à vivre qu’ils soient ne sont que passagers et que le meilleur reste toujours à venir ».

Il arrive souvent que la peur de faire les mauvais choix, d’aller vers l’inconnu et que le doute nous conditionne et nous limite au point de ne pas être épanouis. C’est la raison pour laquelle il est mieux de faire un mauvais choix et laisser la vie s’exprimer plutôt que de l’empêcher. En effet, prendre une mauvaise décision n’est pas une fin en soi, car cela permet d’apprendre de ses erreurs. Quant aux doutes, il est normal d’en avoir, mais quand on sait les dépasser, de belles surprises peuvent arriver.

Avoir conscience d’être en vie

« Pour que chacun puisse laisser la vie s’exprimer comme elle se doit, il faut en avoir conscience », explique la psychothérapeute. Quand on ne prend pas conscience de la chance que l’on a de pouvoir vivre, on la vit sur le moment, sans l’apprécier et on la fait aller. Cependant, lorsque l’on prend conscience de son importance, qu’on la considère et qu’on la protège, cette dernière nous offre de nouvelles perspectives. « La vie n’est pas quelque chose de défini. S’il y a des moments où elle est loin d’être parfaite, elle peut toujours s’améliorer », précise-t-elle. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de prendre le temps de s’écouter et de réfléchir, car nous avons toujours la possibilité de mieux faire.

Faire bon usage de sa vie

« La vie est une énergie que nous avons tous en nous. Elle n’est d’ailleurs pas faite pour nous faire mal. Bien au contraire. La vie est toujours là pour nous servir et nous aider. Elle n’a qu’une seule vocation : nous faire évoluer vers le meilleur de nous-mêmes pour notre propre bien-être. Vous n’avez qu’à regarder autour de vous pour vous en rendre compte. Que ce soit chez les animaux ou dans les arbres, la vie est partout. Et tous ces éléments évoluent indéniablement vers la maturité, l’accomplissement et l’épanouissement. Il en va de même pour nous, êtres humains », explique la psychothérapeute Christiane Valéry.

Quoi que l’on en dise, la vie nous fait toujours évoluer vers ce qu’il y a de meilleur, mais jamais régresser. Cependant, c’est à nous d’en faire bon usage en faisant les bons choix. Il faut agir en symbiose avec la vie pour en profiter au mieux.

 

D’où vient la Journée mondiale de la vie ?

La Journée mondiale de la vie nous vient tout droit d’Afrique et plus particulièrement de Côte d’Ivoire. Chaque année dans le monde, cette dernière est célébrée le 30 octobre. Créée en 2008, elle vise à faire la promotion des valeurs de la vie, car il s’agit de notre bien le plus précieux. D’ailleurs, depuis quelques années, plusieurs pays à travers le globe n’observent non pas 1 minute de silence, mais 1 minute d’acclamation à 13 heures (GMT) précises en l’honneur de la Vie. Une manière de célébrer ce cadeau que nous avons en chacun de nous, mais aussi de prendre conscience qu’il faut le chérir.

Le rôle du psychothérapeute dans la vie d’un individu

Le psychothérapeute accompagne les personnes qui en ont besoin à se reconnecter avec elles-mêmes, afin qu’elles puissent retrouver leur chemin et évoluer. Ainsi, le psychothérapeute intervient dans un contexte plus large où la finalité est de permettre à chacun de retrouver leur unité.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer