Actu SantéHygiène de vieSliderSommeil

Micro-sieste ou comment retrouver l’énergie en quelques minutes

Appelée micro sieste, sieste flash ou encore « power nap » en anglais, cette petite pause s’impose quand le besoin de recharger ses batteries s’en fait ressentir. Inutile donc de boire du café à longueur de journée, quelques minutes de sieste dans le bus, au bureau ou à la maison, seront bien plus efficaces que la caféine. Priya Deelchand, coach bien-être, nous explique ses bienfaits et comment l’adopter.

Qu’est-ce que la micro-sieste ?

La micro sieste est une sieste qui dure entre 5 à 10 minutes. Cette courte durée coïncide avec les premières phases du sommeil, autrement dit : la somnolence et le sommeil léger. Ces phases se situent juste avant l’endormissement, puis le sommeil profond. Attention, toutefois à ne pas dépasser 20 minutes, puisqu’au-delà, la sieste pourrait ne pas avoir les effets escomptés et nous rendrait encore plus fatigués.

Pas d’inquiétude, la micro sieste n’empêche pas de bien dormir le soir, au contraire, elle permet simplement au corps d’avoir suffisamment d’énergie pour tenir jusqu’au coucher. Priya Deelchand nous rappelle que le moment idéal pour la pratiquer se situe une à deux heures après le déjeuner, soit entre 12h00 et 15h00, car c’est une période où les niveaux de glycémie et d’énergie diminuent.

Quels sont ses bienfaits ?

La micro sieste présente de nombreux bienfaits. Elle permet, entre autres, de réduire le stress, d’améliorer la mémoire, d’augmenter la concentration et de développer la créativité. C’est un véritable coup de fouet. La micro-sieste augmente aussi vos performances et vous met en plus de bonne humeur.

Outre ces effets, elle permet également de renforcer la vigilance et d’être plus alerte, ce qui peut prévenir un certain nombre d’accidents, notamment ceux de la route. La micro-sieste peut aussi être une solution efficace contre le manque de sommeil en luttant contre la somnolence et la fatigue.

Micro sieste : mode d’emploi en trois étapes

Faire une micro sieste est à la portée de tous, et ce, quel que soit l’environnement où l’on se trouve. Pour les personnes qui ont du mal à lâcher prise ou à s’endormir sur commande, il existe une méthode en 3 étapes :

  1. Programmer une alarme. On préfère une alarme progressive pour se réveiller en douceur.
  2. S’installer confortablement. Si on n’a pas la chance de pouvoir faire la sieste dans son lit et dans le noir, il suffit de porter un masque de sommeil, fermer les yeux et trouver une position adéquate.
  3. Se concentrer sur sa respiration ou des pensées agréables. Durant cette étape, il est important de faire le vide et de relâcher ses muscles.
Mots clés

Articles Liés

Close