Grossesse/BébéLe développement de l'enfantSlider

Infection urinaire : comment déceler les symptômes chez le nourrisson

L’infection urinaire est chose courante chez les nourrissons, mais demande une attention particulière, si elle survient trop souvent. Symptômes, diagnostic, traitements et complications, le Dr Farhad Peerally livre ses conseils sur ce sujet aux parents.

L’infection urinaire se manifeste par des bactéries dans les urines. « Chez un enfant en bas âge, il sera difficile de détecter les symptômes », confie le Dr Farhad Peerally, médecin généraliste. Les causes sont pratiquement les mêmes que chez les adultes sauf en cas de complications : mauvaise hydratation, la constipation ou si l’enfant retient trop longtemps son urine. « Plus rarement l’infection urinaire est causée par une malformation de l’urètre, appelée sténose urétrale qui peut aussi être à l’origine d’une rétention urinaire, donc être un risque de développement de bactéries. Une déficience des valves des urètres peut provoquer un reflux vésico-urétéral. »

Il est important d’être attentif aux symptômes d’une infection urinaire. Comme l’infection ne présente aucun signe évocateur, la meilleure façon de la déceler chez un nourrisson, selon le Dr Peerally, c’est à travers l’urine plus odorante. « L’infection ne sera pas plus grave si elle se localise au niveau de la vessie ou de l’urètre ». Elle causera alors des brûlures ou des besoins fréquents d’uriner, de faiblesse et des douleurs dans la région lombaire. « Toutefois, si l’infection monte jusqu’aux reins, elle causera fièvre, crampes, frissons, vomissements et même la diarrhée dans certains cas », fait ressortir le médecin.

À l’apparition d’un symptôme et au moindre doute, une consultation chez le médecin ou chez le pédiatre s’impose. « Un examen de l’urine sera prescrit au préalable pour déceler la cause. » Les infections urinaires sont plus courantes chez les filles que chez les garçons, car l’urètre de la fille est court, ainsi les bactéries peuvent pénétrer facilement dans la vessie. Les enfants dont le système urinaire est anormal courent aussi un plus grand risque d’infection urinaire. Parfois, les infections urinaires peuvent être provoquées par une anomalie rénale ou une anomalie de la vessie. Les bébés qui contractent une infection urinaire devront subir des analyses radiologiques spéciales, afin de vérifier s’il y a des anomalies dans les reins ou la vessie.

Pour traiter une infection urinaire, des antibiotiques seront prescrits sous surveillance médicale. Les infections urinaires chez le nourrisson peuvent être prévenues avec une bonne hydratation. Les enfants constipés sont plus sensibles aux infections urinaires. Si votre bébé a des selles dures ou douloureuses, essayez d’ajouter des fibres à son régime alimentaire. Il est aussi conseillé d’éviter les bains moussants et les savons parfumés qui peuvent provoquer une irritation. La pyélonéphrite est une infection de l’appareil urinaire haut (reins et bassinet) à différencier de l’infection urinaire basse. La pyélonéphrite est une infection grave qui peut détruire le rein.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer