Grossesse/BébéLe développement de l'enfantSlider

Pleurs : comment reconnaître leurs appels à l’aide ?

Les pleurs de bébé : un vrai casse-tête et un mystère pour les parents. Comment décrypter leurs pleurs ? C’est leur façon de communiquer leurs émotions au quotidien. Pour les parents, il est primordial de pouvoir apprivoiser les codes d’expression de leur nourrisson. Faim, douleur, couche sale, les cris accompagnant les pleurs de votre enfant correspondent à différents mal-être.

Comme au bruit auquel vous vous habituez les pleurs des plus aigus aux plus discrets se distinguent. Les cris de faim sont persistants jusqu’à ce que le bébé soit rassasié. Question tonalité et volume sonore, tout dépendra de votre enfant. Les cris de sommeil et de fatigue seront eux moins puissants, voire plus espacés. Ils peuvent s’accompagner de gestes, tels que le frottement des yeux. Les cris associés à la couche sale sont en principe courts et modérés, sauf en cas de constipation, le temps de l’expulsion des selles.

Généralement, les cris de douleur durent davantage et leur intensité sera directement liée à l’intensité de la gêne ressentie par le bébé, alors que les cris de poussées dentaires s’accompagnent le plus souvent de cris brutaux et continus. Les cris liés à une otite sont similaires aux cris des poussées dentaires. Les cris des coliques sont des hurlements sans fin, inconsolables. Le spasme du sanglot qui se manifeste souvent vers l’âge de deux ans s’associe aux douleurs, à la colère ou à la peur.

De manière générale, sachez que le cri est sa façon au bébé de se manifester pour appeler, demander de l’aide. Il peut ainsi ajouter des gestes, des onomatopées à ses cris, voire parfois de véritables pleurs. Il est d’autant plus important de comprendre ce qui dérange votre bébé pour lui proposer la meilleure solution adaptée à son « appel à l’aide ».

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page