MaladiesMaladies SaisonnièresSlider

Hiver : mieux prévenir les maladies liées au froid

Le froid favorise certaines maladies. Dr Mohammad Isshaq Jowahir explique que notre système immunitaire s’affaiblit pendant l’hiver et devient, par ricochet, plus vulnérable aux virus qui sont plus nombreux dans l’air. De ce fait, il est important de prendre les précautions nécessaires pour jouir d’une bonne santé pendant les mois à venir.

Les effets de l’hiver se font ressentir depuis la semaine dernière comme l’a annoncé la station météorologique de Vacoas. La température pourra même chuter jusqu’à 12° Celsius sur l’île. Le froid encourage la prolifération des virus qui amènent leur lot de maux.

Dr Mohammad Isshaq Jowahir, généraliste, cite les plus communs, notamment la grippe, le rhume, les maladies respiratoires (asthme, bronchite), la toux, la pharyngite, la rhinite, la fièvre et les courbatures. « En hiver, notre système immunitaire perd sa résistance et sa puissance de défense. Il éprouve, donc, des difficultés à lutter contre les virus qui résistent au froid.

Ces derniers élargissent la brèche et se greffent aux différentes parties de notre corps, entraînant des maux hivernaux. Par conséquent, il est nécessaire de s’attaquer aux virus avant qu’ils ne prennent notre système immunitaire en otage », explique le Dr Jowahir.

Les virus hivernaux peuvent également provoquer la diarrhée chez les bébés. D’ailleurs, les enfants, les personnes âgées et ceux souffrant des maladies respiratoires et cardiovasculaires sont les plus à risque en hiver. Ainsi, il leur est recommandé de profiter de la campagne de vaccination gratuite que propose le ministère de la Santé gratuitement à travers le pays.

« Toutefois, la personne doit être en bonne santé le jour où il décide de se faire vacciner. Le vaccin contre la grippe donne une protection de dix jours après l’injection et peut durer une année », indique le médecin.

Il ajoute que le virus de la grippe se transmet par deux moyens : les gouttelettes et le toucher. « Il faut se laver les mains régulièrement, aérer la maison et l’espace où nous travaillons, éviter d’être en contact avec ceux qui sont dans un état grippal et s’hydrater régulièrement tout en évitant les boissons glacées et les aliments épicés ».

Il recommande des boissons chaudes et des repas réconfortants comme les soupes et les bouillons de même que des légumes et des fruits frais. Dr Jowahir tient à faire ressortir que la grippe dure entre trois à quatre jours. Au-delà, elle devient une infection et elle peut même développer une maladie chronique chez les vulnérables. Il faut, donc, consulter un médecin et éviter l’automédication.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer