AlimentsNutritionSlider

Alimentation en été : bien manger pour se sentir bien

L’été rime avec de beaux jours. Cependant, cette saison a aussi son lot d’inconvénients. Durant la canicule, il est conseillé de bien manger et de s’hydrater régulièrement pour éviter des désagréments. Shariah Hussenbocus, MSc (U.S.A), diététicienne clinicienne, nutritionniste, naturopathe et coach en nutrition médicale holistique pour les maladies auto-immunes (U.S.A), partage quelques conseils.

« L’alimentation (ce que vous mangez et buvez) en été aide à régulariser la température du corps et à maintenir une bonne hydratation. Si vous êtes déshydraté, votre système immunitaire s’affaiblira, votre foie et votre système digestif seront moins capables d’éliminer les toxines accumulées. Ceci peut vous rendre plus vulnérable aux intoxications alimentaires, aux débalancements hormonaux et aux éruptions auto-immunes », explique Shariah Hussenbocus, MSc (U.S.A), diététicienne clinicienne, nutritionniste, naturopathe chez NutriHeal. Elle est aussi spécialisée dans la balance hormonale des femmes et les troubles digestifs. La déshydratation est définie comme l’état résultant d’une perte excessive de liquide corporel.

« La déshydratation légère à modérée se caractérise par la soif, une agitation ou de l’irritabilité, des yeux normaux ou légèrement enfoncés, la langue sèche, les lèvres et la peau desséchées ainsi qu’une peau grisâtre », dit-elle. Parmi les signes de déshydratation sévère, on note une fatigue intense ou l’inconscience, des difficultés à boire ou l’incapacité de boire, l’absence de miction (uriner), des extrémités froides et moites, une pression artérielle faible ou indétectable et un pouls rapide et faible ainsi que des douleurs musculaires. Si votre nourrisson est déshydraté, il peut présenter des signes tels qu’un enfoncement de la fontanelle (partie molle du crâne du nourrisson), une respiration rapide, des yeux cernés et la complexion pâle. De plus, le bébé dort beaucoup, il gémit et il est difficile de le réveiller.

Shariah Hussenbocus ajoute que l’eau reste le meilleur allié anti-déshydratation. « Les bébés et jeunes enfants tolèrent mal les grosses chaleurs. Il faut donner environ 50 à 100 ml d’eau chaque demi-heure à un bébé quand il est à l’extérieur et, pour un enfant, ce sera une demi-tasse d’eau toutes les 15 à 20 minutes, surtout quand il fait vraiment chaud », fait-elle ressortir. La naturopathe soutient que l’eau, qui représente environ 60 % du poids corporel, joue un rôle capital. Elle irrigue tout notre organisme et assure le bon fonctionnement de tous nos organes vitaux. « Peu importe l’âge que vous avez,, essayez de boire quelques gorgées d’eau chaque heure si vous n’avez pas l’habitude de vous hydrater régulièrement », souligne notre interlocutrice. Cette dernière recommande de boire de l’eau quand le corps le demande et non pas quand vous mourrez de soif.

« Rappelez-vous que plus la déshydratation s’installe, moins vous ressentirez le besoin de boire. Revoyez votre consommation d’eau si votre urine est jaune foncé (si vous ne prenez pas de suppléments contenant des vitamines B-complexes) et a une odeur forte » dit-elle. Vu que la sensation de soif diminue avec l’âge, il est donc important de sensibiliser les personnes âgées, leur famille et le personnel soignant à la gravité de la déshydratation. Shariah Hussenbocus livre quelques astuces simples qui ont pour but d’encourager la consommation d’eau : garder de l’eau à portée du lit ou du fauteuil; encourager la consommation d’au moins un verre d’eau avant chaque repas et aussi durant la prise de médicaments.

Les alternatives aux boissons gazeuses et sucrées sont l’eau plate, les eaux infusées avec des herbes (menthe, thym, romarin et autres), les eaux aromatisées avec un zeste de citron, d’orange ou autres (faits maison), les tisanes ou encore le thé glacé (fait maison). On peut aussi favoriser la consommation de brèdes, crudités (évitez d’asperger votre salade avec des sauces riches en MSG, sucre ou sel), soupe de légumes frais, pastèque et agrumes (orange, mandarine, pamplemousse, citron) et fruits en saison. Shariah Hussenbocus conseille d’éviter les produits transformés. Elle explique : « Votre corps vous dira combien manger. Il faut tout simplement prendre le temps d’analyser vos signaux de satiété ».

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page