Hygiène de vieMieux vivreSlider

Vagues de chaleur : éprouvantes pour l’organisme

Les périodes de forte chaleur sont de plus en plus fréquents. Avec le mercure qui grimpe fortement dans la journée et qui redescend à peine la nuit. Selon le Dr Yasheel Aukhojee, cette température élevée peut être éprouvante pour l’organisme. Il explique que, lors d’une vague de chaleur, le corps a plus de difficulté à se refroidir et à maintenir sa température. De tels périodes peuvent avoir certains effets sur la santé.

Le médecin généraliste précise que les symptômes chez les adultes sont la déshydratation, une forte soif, une diminution du besoin d’uriner, une peau sèche, des pouls et des respirations rapides, des maux de tête, des crampes musculaires, des boutons de chaleur, l’épuisement et des malaises chez les bébés ou les enfants.
Par ailleurs, le généraliste affirme que certains symptômes peuvent indiquer la présence de complications liées à la chaleur telles que la température corporelle à plus de 38,5 ºC au thermomètre rectal ou de plus de 37,5 ºC au thermomètre buccal. « Votre peau, votre bouche ou vos lèvres seront sèches et vous allez constater une couleur anormale de la peau, pâle ou rouge, des yeux cernés, des vomissements et la diarrhée. L’on peut aussi ressentir une agitation inhabituelle et avoir des difficultés à respirer. La somnolence, le sommeil prolongé et la difficulté à se réveiller font aussi partie des complications. »

Que faire ? Le Dr Yasheel Aukhojee conseille certaines précautions afin de prévenir les effets de la chaleur. « N’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater. Buvez de l’eau plate et faites aussi boire aux enfants chaque 10-20 minutes, surtout si vous êtes exposés à la chaleur. » À noter qu’il faut impérativement s’hydrater au quotidien à 0.033 x votre poids en kilo = litres d’eau par jour.

Qui sont à risque ?

Lorsque le taux d’humidité est élevé, certaines personnes ont plus de risques de présenter des complications. Les bébés et les enfants, les personnes âgées et les personnes alitées ou qui vivent seules, les gens qui ont des problèmes de consommation d’alcool sont concernés. Il y a également ceux qui exercent un métier exigeant physiquement ou qui travaillent au soleil. Les personnes qui travaillent dans des milieux où les procédés de travail dégagent de la chaleur, comme dans les boulangeries ou la cuisine, sont aussi à risque. Ceux qui font des exercices intenses à l’extérieur ou à l’intérieur dans des lieux non climatisés ou mal ventilés peuvent être affectés.

Il faut l’intervention d’un médecin lorsqu’un adulte présente un ou plusieurs des symptômes, dont des signes de dégradation de l’état de conscience, de confusion, de comportement inhabituel, d’hallucinations, de difficultés à respirer. Ce sont des signes d’un coup de chaleur dûs à une température de plus de 39,5 ºC. Il y a aussi la peau qui est chaude, rougeâtre ou pâle et froide, les étourdissements ou vertiges, les paroles confuses et illogiques et un comportement agressif ou bizarre. La détérioration de l’état de santé d’un enfant, surtout en bas âge, peut être rapide et difficile à percevoir. Lorsque le bébé ou l’enfant présente des symptômes, une consultation médicale est nécessaire.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer