Bledina Grossesse
Hygiène de vieSanté DentaireSlider

Appareil dentaire : Quelle hygiène adopter ?

L’hygiène bucco-dentaire est cruciale quand on porte un appareil orthodontique. Les caries et le tartre dentaire ont plus de risques d’apparaître et par conséquent entraînaient des infections buccales, si les dents et l’appareil ne sont pas bien nettoyés. Le Dr Mirinal Somar, orthodontiste, souligne les différentes étapes à suivre pour avoir une bouche saine.

L’appareil dentaire est souvent utilisé dans l’orthodontie pour corriger des dents mal-alignées. « Quand on fait référence à l’appareil dentaire, il est important de souligner que son usage peut varier, selon des cas ; se présentant parfois comme appareil amovible ou appareil fixe sur la dent », explique le Dr Mirinal Somar, orthodontiste et spécialiste en orthopédie dentofaciale.

L’appareil dentaire amovible, comme dit le nom, est destiné à être porté et enlevé par le patient tout en respectant le protocole de traitement établi par son orthodontiste. Une fois l’appareil dentaire hors de la bouche, maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire suit la pratique commune qui comprend un brossage effectué deux à trois fois par jour. Cela peut se faire avec une brosse à dents manuelle ou électrique, selon la préférence de l’individu. En ce qui concerne les coins et les zones peu accessibles au brossage, l’utilisation d’un bain de bouche d’un minimum de trois fois par semaine aide aussi à consolider une hygiène buccodentaire saine. « Tandis que la brosse à dents seule n’élimine que 50 % de la plaque dentaire dans votre bouche, l’utilisation complémentaire d’un fil dentaire ou d’une brossette interdentaire permet d’en retirer jusqu’à 70 % », précise-t-il.

En revanche, pour ceux qui portent un appareil fixé sur la dent, maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire est plus compliqué, selon lui. Il est donc important d’enlever les résidus alimentaires après chaque repas, même en se rinçant la bouche avec uniquement de l’eau. Pour ce qui est du brossage, la brosse à dents ortho est recommandée. « Avec sa coupe en V et ses brins souples, la brosse ortho diminue la force exercée pendant le brossage, tout en évitant de casser les bagues orthodontiques », indique le Dr Mirinal Somar.

PLAQUES DENTAIRES

Il faut aussi savoir que le fil dentaire ne peut être utilisé chez les porteurs d’appareil fixes, de ce fait, il faut privilégier les bains de bouche ou l’usage des brossettes, selon notre intervenant. Pour ce dernier, c’est la seule façon de s’assurer d’avoir une bonne hygiène dans les espaces interdentaires. « Il existe des produits spécifiques sur le marché tels le Aquapik ou le Watepik qui peuvent faciliter le nettoyage des dents », explique-t-il. Selon ce dernier, la formation des plaques dentaires est un processus en continu et c’est pourquoi une bonne hygiène est importante pour ralentir leur apparition.

Pour les personnes qui portent des appareils dentaires, cette hygiène est encore plus cruciale pour la bonne santé des dents, car ils sont davantage exposés aux risques de formation de tartre dentaire ou même de caries. « Rappelons aussi qu’à Maurice, le ‘in between eating/snacking’ est une pratique fréquente chez nos compatriotes, ce qui par conséquent augmente la présente des résidus alimentaires et favorise le développement des bactéries bucco-dentaires », conclut l’orthodontiste.

Quel suivi chez l’orthodontiste ?

Le traitement orthodontique est composé de plusieurs étapes. Les premières consultations chez l’orthodontiste visent à recueillir des clichés photographiques et à analyser les différents plans de traitement orthodontique tout en satisfaisant un plan financier. Le bilan radiographique, par contre, va permettre de préciser l’état du parodonte (l’entourage des dents) ainsi que les mouvements à obtenir.

Ces informations sont indispensables afin de décider du type d’appareillage à appliquer et du diagnostic final. Précédée par un détartrage complet des dents, la deuxième phase du traitement orthodontique consiste à poser des attaches métalliques ou transparentes sur les dents. À l’issue de cette visite, le praticien va rappeler une nouvelle fois les règles d’hygiène dentaire à observer pendant le traitement.

Généralement, la durée du traitement orthodontique peut être de quelques mois dans les cas les plus simples variant jusqu’à trois à quatre ans pour les cas les plus complexes. De ce fait, avec un appareil dentaire, un suivi mensuel (une fois par mois) est recommandé chez l’orthodontiste. « Il ne faut surtout pas oublier l’importance de maintenir une hygiène saine. Pour contribuer à cela, une visite chez un praticien généraliste doit avoir lieu tous les six mois, pendant la durée du traitement orthodontique, afin de ne pas laisser passer, une carie débutante ou une gingivite.

Dans des cas où les dents sont affectées par la déminéralisation, des applications topiques de fluorés sous forme de solutions, de gels ou de vernis, peuvent aussi être utilisées », explique le Dr Mirinal Somar. De ce fait, les rendez-vous chez l’orthodontiste et le praticien généraliste vont de pair et la dernière phase d’un traitement orthodontique consiste à la dépose de l’appareillage orthodontique et à l’enlèvement des bagues orthodontiques aussi bien que les résidus de résine de collage. Enfin, le praticien procède à la mise en place de la contention qui restera posée, afin de garantir une stabilité du traitement.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer