Bien-ÊtreMéditationSlider

Anxiété et stress : lâchez-prise sans vous laissez … tomber

Face à la peur et l’anxiété pariant l’avenir, de nombreuses personnes peinent à vivre leur plein potentiel au quotidien. Car à force de contrôler tout ce qui les entoure, ils gaspillent leur énergie et perdent leur sérénité. Pourquoi ? Faisons le point avec la Mindset Coach Prithee Ajodah qui souligne l’importance de savoir lâcher prise.

« Le lâcher prise c’est faire confiance en ce que la vie nous propose et cesser de faire son procès si elle ne nous donne pas ce que nous attendions », explique d’emblée la Mindset Coach Prithee Ajodah. Celle-ci confie que très souvent, ce sont les ruminations qui maintiennent une personne dans un cycle de souffrances qu’elle revit indéfiniment par rapport à son passé. Selon elle, c’est ce qui empêche un individu à vivre son plein potentiel face au stress, la peur, la dépression et l’anxiété entre autres.

« Une des façons de s’en sortir, c’est d’apprendre à lâcher-prise. Il s’agit d’un outil de développement personnel qui revêt de toute importance pour avoir une bonne santé mentale et confiance en soi », renchérit Prithee Ajodah.

En ce sens, pour aider les personnes à braver quelconque aléa de la vie avec paix et sérénité, la Mindset Coach organise sur une base fréquente des « Art of Letting Go Workshop » au Yantra Wellness Centre sis à proximité de la Pâtisserie Christian à Curepipe.

Par ailleurs, les précédents ateliers de travail sur le lâcher-prise de Prithee Ajodah a eu lieu lors du week-end 19-20 septembre et le samedi 15 octobre. Au programme étaient des séances de yoga et de méditation, des thérapies du rire, de danse et d’art. Mais encore des sessions de Qi Jong, rebalancement de chakra, guérison de son enfant intérieur et état émotionnel ainsi que des exercises de respirations pour faire face à la peur, l’anxiété, le stress et crises de paniques entre autres.

Durant ces ateliers, les participants ont à travers diverses techniques, découvert les clés pour le lâcher prise. Ou encore comment transformer leurs émotions négatives qui les freinent à profiter de l’instant présent pour une vie épanouie. Parmi la variété de techniques de guérison émotionnelle utilisées par la Mindset Coach pendant ces deux jours, étaient celles du Emotional Freedom Technique (EFT) et la Programmation Neuro Linguistique (PNL).

La méthode EFT
L’Emotional Freedom Technique (EFT) est une technique de liberté émotionnelle. C’est une forme d’accupression pour libérer les émotions négatives, explique Prithee Ajodah. Et d’ajouter que rapide, efficace et amusante, cette méthode apporte un soulagement là où d’autres thérapies ont échoué. « L’EFT est utile pour toutes les émotions négatives telles que la tristesse, la peur, la phobie, la colère, la honte et l’anxiété. Elle peut également aider à résoudre les douleurs, l’obésité et la mauvaise image de soi. Cela tout en aidant une personne à se défaire aussi du tabagisme et des envies compulsives entre autres », soutient la Mindset Coach.

La technique PNL

Par rapport à la Programmation Neuro Linguistique (PNL), Prithee Ajodah explique que la première technique est celle de la dissociation. Notamment pour gérer les émotions négatives comme le stress et la peur. Tandis que la deuxième appelée le recadrage consiste à considérer les points forts d’un fait en cas d’incident où une personne a souvent tendance à sombrer dans le désespoir. « Il y a aussi l’ancrage qui consiste à effectuer une action qui pourrait influencer la réaction émotionnelle d’un individu. A titre d’exemple, le fait de toucher l’épaule d’une personne permet par exemple de lui donner plus de rassurance », renchérit-elle. Cela tout en ajoutant que le rapport est aussi une technique de la PNL. Celle-ci vise à créer des liens avec la personne par sa façon de s’exprimer dans le milieu professionnel, sa vie personnelle et sa vie sociale entre autres, conclut-elle.

Comment guérir son enfant intérieur ?

Métaphore psychique correspondant aux parties inconscientes de notre personnalité, l’enfant intérieur vit en nous tout au long de notre existence. Lorsqu’il est blessé, il provoque souvent un sentiment de vide, des dépendances, des comportements agressifs et des problèmes de confiance en soi entre autres. Et c’est ce qui empêche une personne de vivre son véritable moi-intérieur. Ainsi affirme Prithee Ajodah. Celle-ci souligne ainsi l’importance de prendre soin de lui avec amour, tendresse et compassion afin de se défaire des souffrances et blessures liées à l’enfance. Pour se faire, la Mindset Coach réitère l’importance de reconnaitre le conflit intérieur et de prendre conscience de son ressenti. Mais encore de réagir en tant qu’adulte aimant en se posant des questions pour comprendre et dialoguer avec son enfant intérieur. « C’est en dialoguant avec sa conscience supérieure qu’une personne pourra agir et intervenir pour subvenir aux besoins de son enfant intérieur et d’adulte. C’est la façon de se guérir pour avoir une vie plus épanouie », conclut-elle.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page