SeniorSlider

[17 septembre] Journée mondiale de l’arthrose : zoom sur cette dégradation du cartilage

Ce jeudi 17 septembre marque la Journée mondiale de l’arthrose. Cette maladie, dite mécanique, provient d’une dégradation du cartilage qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations : la colonne vertébrale, le genou, les doigts et la cheville, entre autres. Plus fréquente avec l’âge, l’arthrose touche autant les femmes que les hommes et peut engendrer le dysfonctionnement articulaire.

« Le diagnostic de l’arthrose est le plus souvent facile à poser devant des douleurs mécaniques de l’articulation atteinte chez un patient au-delà̀ de la cinquantaine. Elle peut ensuite être confirmée par une radiographie standard qui montre en général des signes caractéristiques de cette maladie », explique Dr Yasheel Auckhojee de Médecin à Domicile.

Par rapport aux complications de santé liées à l’arthrose, il indique que le dysfonctionnement articulaire en fait partie. « On parle de dysfonctionnement articulaire quand l’articulation ne fonctionne pas aussi bien qu’elle le devrait en raison de la douleur ou parce que l’amplitude de mouvements est réduite », indique-t-il. À titre d’exemple, une patiente souffrant d’arthrose peut éprouver des difficultés à  utiliser ses mains pour exécuter des mouvements qui exigent de la finesse et de la précision, comme attacher des boutons ou écrire. Elle peut aussi souffrir au niveau des hanches et avoir ainsi du mal à accomplir des activités quotidiennes comme marcher, entre autres. Si elle souffre de ses genoux, elle éprouvera des difficultés à marcher, à s’asseoir et se lever d’une chaise ou à monter un escalier.

Pourquoi la sensibilisation est-elle importante ?

 « En diminuant certains facteurs de risque dès le jeune âge, il est possible de réduire les risques de développer l’arthrose, surtout en cas d’antécédents dans la famille. À ce moment-là, les suivis avec le médecin sont très importants. Nous, à Médecin à Domicile, nous offrons un service de diagnostic, des traitements plus un suivi, le tout dans le confort de la maison du patient », explique le Dr Auckojee.

Quatre conseils pour éviter l’inflammation des artères

  1. Éviter les aliments riches en acides gras comme les charcuteries, les fromages et les aliments transformés et frits.
  2. Éviter les aliments qui sont riches en oméga-6, dont l’huile de tournesol, le soja et l’arachide.
  3. Éviter les aliments riches en sucres simples (sirop de glucose…) ainsi que les produits raffinés (farine blanche, pain blanc…).
  4. Pour résumer, les aliments à index glycémique élevé qui favorisent des pics de glycémie, les boissons sucrées ainsi que les sodas, sont à proscrire.

Quels sont les aliments à privilégier ?

  1. Privilégier les boissons anti-oxydantes à base de fruits, notamment les fraises, les framboises, les cerises, les papayes et les mangues.
  2. Côté légumes, optez pour les carottes et les épinards.
  3. Optez pour les aliments riches en protéines comme la viande, les poissons, les œufs et les légumes secs.
  4. Les aliments riches en fibres (fruits et légumes) et en antioxydants sont conseillés.
  5. Privilégier les aliments vecteurs de bonnes graisses (oméga-3) comme les poissons gras (maquereau, sardine, saumon…), les huiles végétales.
Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page