DépressionPsychoSlider

Troubles mentaux : une multitude de facteurs affectent les enfants, les adolescents et les adultes

Chaque année, trois millions de personnes meurent des conséquences de l’usage nocif de l’alcool ou de drogue. Une personne se suicide toutes les 40 secondes. De plus, près d’un milliard de personnes dans le monde souffrent d’un trouble mental, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Alors que le Mental Awareness Month tire à sa fin en octobre, le Dr Muzzamil Edun évoque les facteurs de risques liés au stress.

Dr Muzzamil Edun
Dr Muzzamil Edun

Pour avoir une bonne qualité de vie au quotidien, la santé mentale revêt de toute importance. Négligée, elle peut entrainer un risque élevé de blessures physiques, voire la mort. C’est ce qu’explique le médecin généraliste, Dr Muzzamil Edun. Selon lui, le plus grand mal du pays est majoritairement lié à la consommation de drogues illicites. « C’est ce qui mène vers l’addiction et la dépendance, notamment à un trouble de toxicomanie. Ce problème touche surtout les jeunes et les adolescents », affirme-t-il.

Au niveau de la population adulte, celle-ci est touchée par le stress qui est coupable de plusieurs problèmes mentaux comme la dépression et l’anxiété. Le stress provient du travail, des pressions financières ou d’événements difficiles à vivre. Parmi, on retrouve le divorce ou la perte d’un membre proche de la famille. De plus, la pandémie de Covid-19 a malheureusement également entrainé une hausse du niveau de stress. Résultat, on note une dégradation du bien-être mental dans la société mauricienne.

Les femmes plus vulnérables

Les troubles mentaux varient selon le sexe de la personne. Cependant, les femmes sont plus susceptibles d’être diagnostiquées avec un trouble d’anxiété ou de dépression. Pour leur part, les hommes sont plus touchés par l’abus de substances illicites. « Quand on prend en considération le sexe de la personne et la maladie mentale, nous examinons le côté biologique et l’aspect social et culturel. Cela va nous aider à dresser un schéma dans  sa globalité. Ensuite, nous utilisons ce schéma pour déterminer les zones où les hommes et femmes sont plus vulnérables de développer ces maladies », indique le docteur.

Concernant le niveau élevé des maladies mentales au sein des jeunes adultes, selon le docteur, il existe plusieurs phénomènes. Il y a, entre autres, l’exposition à la drogue dès un très jeune âge, l’abus d’alcool, les pressions financières, un environnement familial malsain et le harcèlement physique et virtuel.

Facteurs de risques et traitements

Il existe plusieurs facteurs de risque, dont le facteur génétique, une vie stressante, des problèmes de santé constants, des dommages cérébraux, un passé traumatique, l’utilisation d’alcool ou de drogues récréatives, un milieu social insalubre et un passé médical lié à une autre maladie mentale, entre autres.

Les traitements

En ce qu’il s’agit des traitements, Dr Muzzamil Edun affirme que tout dépendra du type de la maladie en question et de sa sévérité. « Du fait que chaque patient réagit différemment à chaque traitement, les options disponibles incluent majoritairement des médicaments axés sur l’affaissement des symptômes et la psychothérapie. Par ailleurs pour certaines maladies mentales, la stimulation cérébrale est utile là où les médicaments et la thérapie cognitive n’ont pas marché », renchérit-il. Cela tout en ajoutant que la plupart des patients atteints de maladie mentale peuvent être traités à domicile. Toutefois, il dira que l’admission dans un centre spécialisé est nécessaire seulement dans certains cas sévères où le patient n’est pas capable de prendre soin de lui ou qu’il est susceptible de se faire du mal à lui-même ou à autrui.

Quant à l’efficacité de la psychothérapie pour la santé mentale, le médecin généraliste dira qu’elle est essentielle dans des conditions spécifiques telles que la dépression et l’angoisse. « Dans certains cas bénins, quelques sessions de thérapie suffisent à aider le patient. Mais dans d’autres cas plus sévères, la combinaison de psychothérapie à certains médicaments, donne de meilleurs résultats comparativement à un traitement singulier », dit-il. Il fait ressortir le soutien apporté par la psychothérapie a tendance à durer plus longtemps, c’est ce qui apporte un aspect rentable au traitement.

7 Astuces pour conserver votre santé mentale

  • Adoptez de bonnes habitudes de vie.
  • Trouvez du temps pour bien s’alimenter tous les jours.
  • Ayez une bonne hygiène de sommeil.
  • Adonnez-vous à une activité physique fréquente pour réduire le stress.
  • Arrêtez la consommation d’alcool, de cigarette ou de drogues récréatives.
  • Entretenez des relations positives avec les membres de votre famille, vos amis, voisins et collègues de travail.
  • Faites des activités de loisirs qui vous plaisent régulièrement.
  • Évitez de rester seul si vous vivez une situation difficile.

Le médecin généraliste indique que la santé mentale a été un sujet tabou et discriminatoire pendant trop longtemps. Selon lui, c’est ce qui a empêché les personnes atteintes de trouver de l’aide pour se faire soigner. « Il est temps de briser ces murs. En vous informant sur le sujet et les signes cardinaux de ces maladies, vous pouvez en réalité aider à sauver une vie. Si vous avez des pensées négatives ou contemplez le suicide, s’il vous plait, cherchez de l’aide. Nous sommes là pour vous », conclut-il.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page