Bien dans sa peauPsychoSlider

Le coaching aide-t-il à recâbler le cerveau ?

Ayant un impact sur la vie quotidienne d’une personne, la santé mentale est indispensable, notamment pour pouvoir penser, ressentir, échanger avec les autres, gagner sa vie et profiter de l’existence au niveau individuel et collectif, d’où l’importance de prendre soin et de recâbler son cerveau. Si de nombreuses personnes arrivent par elles-mêmes à le faire, d’autres ont recours à des mindset coachs. Pourquoi ? Faisons le point avec Tejranee Ruhee de Meraki Consulting Limited.

Tejranee Ruhee
Tejranee Ruhee

« Tout ce qui se passe dans le cerveau reste capital pour la santé mentale d’une personne. Sans notre cerveau, nous sommes des légumes. Donc, il est essentiel d’en prendre soin, surtout face au stress, l’anxiété, la dépression, les frustrations et autres aléas de la vie », affirme la mindset coach Tejranee Ruhee.  Cette dernière, âgée de 39 ans, est la directrice de Meraki Consulting Limited. Elle offre des sessions de coaching en ligne ou durant des rendez-vous qui se déroulent dans un café et à domicile selon les besoins de ses coachés.

Pour les groupes, les sessions se déroulaient uniquement en ligne. Cependant, à partir du mois d’octobre, les sessions, avec au maximum 10 personnes, se feront également à la plage. Les sessions, qui durent au minimum deux heures, sont facturées à l’heure. Plus d’informations sur sa page Facebook en lui envoyant un message @lifecoachingwithsassandwits.

Pourquoi Tejranee Ruhee a-t-elle choisi ce métier ? À cette question, elle répond qu’ayant elle-même surmonté des obstacles dans sa vie personnelle, elle sait à quel point la capacité mentale d’un individu est inestimable et inépuisable. Selon elle, il n’existe pas de limitations quand une personne croit en elle et dans ce qu’elle peut accomplir dans sa vie. « Toutes mes expériences de vie ont cheminé vers le coaching. Il est très logique que je sois aujourd’hui devenue un mindset coach. Ma mission est de recâbler le cerveau (rewire the brain) de mes coachés à travers l’écoute, un climat de sécurité et une absence absolue de jugement », affirme Tejranee Ruhee. Celle-ci indique que bien que la société nous conditionne d’une certaine manière, il ne faut pas que cela nous empêche de vivre ou que cela nous transforme en des prisonniers captifs de notre espace mental.

« Notre cerveau reste notre atout le plus important et nos pensées sont les outils les plus puissants pour transformer notre vie de façon positive. Le seul moyen de prendre soin de son cerveau est d’arriver à choisir et de faire ce qu’il faut pour aller mieux. Tout commence par soi et tout se passe dans le cerveau. Le mindset coach est là pour aider la personne, mais c’est cette dernière qui doit, cependant, faire tout le travail pour son bien-être mental et une vie saine », indique Tejranee Ruhee.

Toutefois, elle dira qu’il ne suffit pas de lire des citations positives et de pratiquer des exercices physiques, mais qu’il est impératif de s’arrêter au quotidien afin de réfléchir, faire des introspections et se remettre en question par rapport aux pensées et aux choix de vies », dit-elle. Le mindset coach ajoute que le coaching est un accompagnement personnalisé qui permet au coaché d’appréhender différemment des changements dans sa vie, qu’ils soient inattendus ou qu’ils ont été provoqués par lui-même.  « En ce sens, le coaching lui permet d’atteindre ainsi des objectifs bien précis qui favoriseront un sentiment de bien-être », soutient Tejranee Ruhee.

Quelle efficacité ?

En ce qu’il s’agit de l’efficacité du coaching, Tejranee Ruhee indique qu’il est ouvert à tous ceux qui ont le profond désir à prendre leur destinée en main et à faire ce qu’il faut coûte que coûte pour y parvenir. Toutefois, pour se faire coacher, le critère de base est que la personne s’engage à accepter de mettre fin à certaines pensées destructives. Elle cite, par exemple, accepter de changer les anciennes habitudes qui ne sont pas productives ; apprendre à mieux gérer de son temps afin de travailler sur soi ; ne pas avoir peur de prendre les bonnes décisions pour une meilleure qualité de vie, et cela même si elles ne sont pas au goût de tous.

Pour Tejranee Ruhee, il est aussi primordial que le coaché rencontre le coach en personne pour s’ouvrir sans réticences. Ainsi, cela va créer une connexion où règne la confiance et la sécurité de se sentir libre. Une connexion authentique revêt de toute importance. Donc, lors d’un premier rendez-vous, la personne saura si elle se sent à l’aise ou pas pour aller de l’avant.

La séance de consultation

Par rapport à la séance de consultation, Tejranee Ruhee dira que ce soit le stress, l’anxiété, la colère, la frustration ou le chagrin, une analyse doit être faite sur la raison d’être de ces émotions dont ressent le coaché. Ensuite vient une série de questions du coach et les réponses du coaché afin de situer si cela fait partie de la réalité actuelle ou si cela provient des expériences du passé.

Ensuite, le coaché va tenter de trouver des solutions grâce à des outils de coaching utilisés qui varient selon ses besoins. Finalement, une décision est prise quant aux actions à prendre afin d’y remédier. « L’engagement est à ce moment crucial, car il n’y a point de résultats sans que le coaché n’agisse et sans que le suivi se fasse par le coach », conclut Tejranee Ruhee.

Thérapeute versus coach

Contrairement à une thérapeute qui soigne des patients, Tejranee Ruhee indique que le coach aide le coaché à apprendre à mieux se connaitre, à s’aimer, à s’accepter, à maitriser ses pensées et ses émotions. Le coach l’aide aussi à briser les barrières qui empêchent sa progression ou encore en l’aidant à prendre les actions requises afin de transformer sa vie.

« Nous les apprenons aussi à être responsable de leurs pensées, paroles et actions sans impliquer une autre personne ou situation. Bien qu’un coach accompagne ses coachés pendant la durée du coaching, qui peut être à court ou long terme selon leurs besoins, il est, cependant, important de comprendre que ce n’est pas le coach qui fait le travail, mais le coaché », affirme Tejranee Ruhee.

Elle rappelle que le coaching consiste en un développement personnel. Plus une personne travaille sur soi, plus elle est bien mentalement et bien dans sa peau. De plus, son système immunitaire va se renforcer avec certains maux qui disparaissent naturellement.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page