Grossesse/BébéLa femme enceinteSlider

Grossesse et animaux domestiques : quelques règles à respecter

Les animaux de compagnie contribuent à notre bonheur et ont des bienfaits sur notre santé. Cependant, ils peuvent représenter un danger pendant la grossesse. Car, ils peuvent provoquer certaines maladies mettant en danger la vie de la maman et celle du bébé. Quelques conseils du Dr Shilpa Sinha, gynécologue de Wellkin Hospital.

Chien, chat, oiseau, poisson, tortue, hamster ou encore lapin sont parmi les animaux domestiques les plus populaires à Maurice. Ils rendent leur maître heureux et sont souvent l’attraction principale à la maison. Cependant, certains animaux de compagnie peuvent entraîner des complications pour une femme enceinte.
La gynécologue, Dr Shilpa Singa, explique que « les excréments des chats contiennent un parasite qui peut causer la toxoplasmose.

Cette infection se transmet à l’être humain et peut traverser le placenta pendant la grossesse. Ainsi, cela représente un danger pour les bébés ». Et de préciser que la toxoplasmose est une infection causée par un parasite appelé, Toxoplasma Gondii. Elle ajoute que « les parasites qui se trouvent dans les excréments des chats peuvent être transmis surtout quand vous nettoyez les litières des chats ou la terre où les chats ont laissé leurs excréments. La toxoplasmose peut être aussi transmise par de la viande qui n’a pas été suffisamment cuite, notamment le porc, l’agneau ou le cerf ».

Les symptômes de la toxoplasmose peuvent être la fièvre, l’enflure des ganglions lymphatiques notamment au niveau du cou, aussi des maux de tête ou encore un mal de gorge si le fœtus a été infecté. Les symptômes peuvent être modérés ou sévères.

Les nourrissons atteints de toxoplasmose congénitale peuvent paraître normaux à la naissance, mais ils peuvent développer des signes et des symptômes au fur et à mesure qu’ils grandissent. Des signes sont : naissance prématurée, jaunisse, retard de croissance intra-utérin, hépatosplénomégalie, myocardite, pneumonite, rougeurs, choriorétinite, hydrocéphalie, calcifications intracrâniennes, crises ou encore microcéphalie. Il est important de s’assurer à ce que le cerveau et les yeux sont en bonne santé.

Par ailleurs, le Dr Shilpa Singa ajoute que les rongeurs représentent aussi un risque. Elle cite les hamsters, les cochons d’Inde et les souris. Ils peuvent transmettre le virus de la chorioméningite lymphocytaire. Ce dernier provoque une infection qui peut causer des malformations congénitales et des fausses-couches. Le virus de la chorioméningite lymphocytaire se transmet par des morsures des rongeurs infectés. Autres modes de transmission : contact avec leur urine, leur sang, leur salive, les crottes aussi en respirant la poussière et les gouttelettes pendant que vous nettoyez l’habitat de l’animal. Fièvre, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires, nausées, vomissements et absence d’appétit sont les symptômes.

Serpents, tortues et lézards et d’autres animaux exotiques peuvent transmettre des germes comme la salmonelle. L’infection due à la salmonelle provient principalement des aliments tels que volaille, viande et œufs. Elle se manifeste par des crampes à l’estomac, sang dans les selles, diarrhées, vomissements, maux de tête et frissons.

Précautions à prendre :

  • Demandez à un proche qui n’est pas enceinte de nettoyer la litière du chat tous les jours.
  • Gardez les chats à l’extérieur de la maison.
  • Restez loin des chats errants.
  • Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon surtout après avoir touché les crottes de chat ou après le jardinage.
  • Évitez de donner de la viande crue ou mal cuite au chat.
  • « Des chiens présentent peu de risques mais des précautions doivent être prises », souligne le Dr Sinha. Cependant, elle conseille à la femme enceinte d’empêcher son chien de sauter sur son ventre, d’entraîner l’animal à ne pas mordre surtout avant l’accouchement et de veiller à ce qu’il soit vacciné et cela avant l’accouchement. « Veillez à ce que le chien passe plus de temps avec les autres membres de la famille ou votre partenaire afin de le préparer au changement quand le bébé va naître », recommande la gynécologue.
  • Gardez les rongeurs loin de votre chambre.
  • Lavez vos mains avec du savon et de l’eau après avoir été en contact avec les rongeurs.
  • Demandez à un autre membre de la famille de nettoyer les cages.
  • Gardez les rongeurs domestiques loin du visage.
  • Evitez qu’ils soient en contact avec des rongeurs sauvages.
  • Gardez les bébés loin des animaux surtout quand le bébé est endormi et veillez à ce que l’animal ne partage pas son berceau.
  • Présentez les animaux graduellement aux bébés. « Les chiens peuvent être jaloux. Accordez-lui de l’attention pour lui montrer que vous avez toujours de l’affection pour lui », conseille le Dr Shilpa Sinha.
  • Les chats ne sont pas de nature jalouse mais peuvent s’attacher à la chaleur émanant du berceau.
  • Si vous avez un jardin, utilisez une ramasse crotte.
  • Prenez les précautions nécessaires pour éliminer les infections et préparez l’animal à l’arrivée du bébé.
Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer