Grossesse/BébéLe développement de l'enfantSlider

Alimentation de bébé : quand introduire des aliments solides ?

L’introduction des aliments solides chez l’enfant se fait vers l’âge de 6 à 7 mois. Son corps est alors prêt à recevoir de la nourriture solide. À cet âge, le système digestif du nourrisson est prêt à digérer des aliments. Plusieurs signes sont à prendre en compte : le port de tête, l’enfant commencera à s’asseoir et vous indiquera lorsqu’il n’a plus faim, par exemple. Il tendra la main vers les aliments que mangent les adultes pour mettre dans sa bouche et demande à boire plus et mettra son poing dans la bouche.

La première nourriture solide de bébé doit être riche en fer. Le lait maternel ou maternisé restera l’aliment de base jusqu’à ce qu’il atteigne sa première année.

L’introduction des aliments solides se fera graduellement. Optez pour un nouvel aliment chaque trois jours. C’est durant cette période qu’il développera ses goûts et son intolérance à certains aliments, par exemple. Comme ils ont de petits estomacs, commencez par une à deux cuillères, que vous augmenterez graduellement.

Aliments sans sel

Lorsque le bébé aura une alimentation diversifiée, il mangera normalement de 1 à 5 cuillères à soupe (15 à 75 ml) de chaque aliment par repas. Offrez les aliments sans sel, sucre et épice ajoutée. Privilégiez des purées faites maison. Offrez les aliments solides après le biberon pour ne pas nuire à la quantité de lait que le bébé a besoin à cet âge.

Commencez par offrir un seul repas d’aliments solides par jour. Au fur et à mesure que le bébé grandit, il apprendra à aimer les aliments solides, il deviendra apte à prendre trois repas par jour avec la famille.
Les bébés ont besoin de fer durant leur croissance et leur développement. Les enfants naissent avec une réserve de fer dans leur corps. Une combinaison de céréales pour bébé enrichis de fer, de viande et de substituts fournira au bébé tout le fer dont il a besoin. Les substituts comprennent des aliments comme le jaune d’œuf cuit, les légumineuses et les lentilles. Les bébés ont besoin des aliments qui constituent une bonne source de vitamine C, comme les patates douces, les haricots verts, le brocoli et la mangue.

Dès que votre bébé mange une variété d’aliments solides au quotidien, essayez d’inclure des aliments provenant de trois ou quatre groupes alimentaires à chaque repas : légumes et fruits, produits céréaliers, lait et substituts, et viandes et substituts.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer