AlimentsNutritionSlider

Détox : une cure à double tranchant

Des fêtes sans excès n’existent pas pour bon nombre d’entre nous. Avant de reprendre les bonnes habitudes après les fêtes, nous optons souvent pour une cure de détox. Cependant, cela n’a pas toujours l’effet escompté. Teenusha Soobrah, diététicienne, prodigue des conseils.

Les fêtes de fin d’année riment avec une consommation excessive de sel, de sucre et d’aliments riches en gras à l’alcool et la cigarette. Il y a aussi le problème de manque d’exercice et de sommeil.

teenusha
Teenusha Soobrah

« Par conséquent, les radicaux libres augmentent dans le corps et endommagent notre structure cellulaire. Cela provoque des inflammations aiguës ou chroniques. Cette inflammation, à son tour, risque d’entraîner un arrêt cardiaque et le diabète, entre autres », explique Teenusha Soobrah, diététicienne.

Elle indique qu’un régime détox nous encourage à changer nos habitudes alimentaires afin d’éliminer les toxines de notre organisme. Il nous permet d’être en meilleure forme, de faire le plein d’énergie, d’améliorer la digestion et de perdre du poids.

« Le terme détox est surtout utilisé dans le cadre d’une stratégie marketing. Notre corps est déjà préparé à se débarrasser automatiquement et naturellement des toxines à travers nos organes internes, notamment la peau, l’urine, le système lymphatique et les excréments. Le mot détox s’applique principalement aux patients souffrant d’une addiction à l’alcool ou à la drogue, par exemple. Des cures de détox leur sont proposées dans des centres spécialisés », fait-elle ressortir.

La définition du terme détox est donc différente pour chaque personne. « Pour certaines, il signifie de consommer régulièrement des fruits, des légumes, du riz brun, du poisson et du gras naturel présent dans des avocats, des noix et des grains », ajoute-t-elle.

Parallèlement, la personne boit peu d’alcool et fume moins. Elle se sent énergisée. Elle est de très bonne humeur et souffre moins de ballonnements.

La meilleure façon de protéger son corps est d’inclure, tout au long de l’année, des aliments anti-inflammatoires dans notre alimentation, c’est-à-dire des fruits et légumes, surtout si ce sont des produits issus de notre potager. Teenusha Soobrah en énumère quelques-uns : des betteraves ; des crudités ; des noix et graines ; certaines épices, telles que le safran, mélangées à de l’huile d’olive et du poivre pour améliorer l’absorption ; des graines de moutarde ; l’avocat ; et des protéines maigres comme les œufs. Ils contiennent de la choline, une vitamine qui aide le foie à travailler efficacement, entre autres.

Bonnes et mauvaises bactéries

Notre corps est constitué de bonnes et de mauvaises bactéries. Un déséquilibre peut provoquer des complications, des ballonnements et une sensation d’épuisement. Autre moyen pour booster la flore intestinale : privilégier des aliments riches en amidon résistant, qui contient de bonnes bactéries.

On en trouve, par exemple, dans un bon kari de bananes vertes, des salades, de l’orge et de l’avoine. « Le processus de laisser le riz se refroidir ou de frigorifier le pain et les réchauffer avant d’en manger améliore l’amidon résistant et fournit de bonnes bactéries », précise la diététicienne.

Toutefois, il y a des gens qui estiment que le concept détox implique le fait de se priver de certains types d’aliments sur un long terme. Toutefois, cela peut engendrer des complications, notamment un déficit en vitamines et en minéraux.

« Une personne qui suit un régime détox consomme des fruits et des légumes sur une longue durée. Cependant, elle perdra de la masse musculaire et manquera de vitamines B qui régulent notre humeur et notre bien-être », dit la diététicienne.

Certains breuvages détox contiennent des herbes naturelles qui peuvent interagir avec des médicaments pour le cœur, par exemple, et provoquer d’autres complications.

« Les produits de détox s’éliminent de l’organisme avec la consommation d’eau, car ils sont diurétiques. Ce n’est pas efficace pour ceux qui suivent ce type de programme pour perdre du poids », souligne-t-elle.

Le programme détox drastique, comme le nettoyage du côlon, peut, lui, être dangereux. Cela peut entraîner un excès d’eau dans l’organe ou même le perforer. « Un régime détox sur le long terme, sans avoir consulté un médecin, peut avoir des conséquences graves voire fatales », prévient notre interlocutrice.

D’après Teenusha Soobrah, le corps est capable de se défendre des excès et de certains éléments présents dans l’environnement. Si vous jouissez déjà d’une bonne santé, il suffit de maintenir votre système de nettoyage automatique avec un repas équilibré, une consommation régulière d’eau, des exercices, des heures de sommeil et des check-up médicaux.

Si vous ressentez de la fatigue, que vous sentez que vous avez pris de manière inexpliquée ou encore que vous avez des difficultés à respirer pendant plusieurs jours, consultez un médecin. « Les femmes enceintes, les enfants et les adolescents ont, quant à eux, besoin de suffisamment de calories et de protéines pour leur croissance et leur développement.

Cela, quotidiennement. Les personnes âgées ont des besoins nutritifs spécifiques qui peuvent parfois être difficiles à combler même sans un régime alimentaire », conclut-elle.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer