[pro_ad_display_adzone id="1515"]
MaladiesPrécautions à prendreSlider

Premiers secours : l’importance de connaître les gestes qui sauvent

Navin Mahadoo, chargé de programme à la Mauritius Red Cross Society, était l’invité de l’émission radio « Allô docteur » de Radio Plus le mardi 5 juin 2018. Il a insisté sur l’importance de connaître les gestes qui sauvent, précisant que nul ne peut s’improviser secouriste s’il n’a aucune formation en la matière.

« Avoir des blessures à la maison est presque inévitable. Savoir quoi faire est un atout », a déclaré Navin Mahadoo mardi. Le chargé de programme à la Mauritius Red Cross Society considère qu’il est avantageux pour chaque famille d’avoir un secouriste. Il déplore toutefois que les Mauriciens, en général, n’en aient pas conscience.

« Quand nous faisons une sortie familiale, nous prenons le temps de tout préparer en termes de nourriture et de boissons, mais nous oublions souvent la trousse de premiers secours qui est encore plus indispensable », estime-t-il.

Il regrette que des victimes meurent devant des personnes les entourant parce que ces dernières ne sont pas au courant des procédures à suivre pour leur apporter assistance. « Il aurait fallu de quelques gestes simples pour éviter ces décès », a martelé Navin Mahadoo.

Sandra Kayala, Axel Rajaram, Girisha Nemchand et Navin Mahadoo, sont tous de la Croix-Rouge de Maurice.

Il souligne l’importance de bien connaître l’environnement qui nous entoure. Cela permet, dit-il, de savoir comment réagir face dans une situation dangereuse. « Les accidents domestiques surviennent surtout dans des lieux peu familiers, car nous passons beaucoup de temps en dehors de la maison. Il est essentiel de connaître les endroits que nous fréquentons et d’évaluer les dangers auxquels nous pouvons être confrontés. »

Être formé aux premiers secours peut donc s’avérer utile, selon lui, tant à la maison qu’à l’extérieur. Donner un peu de son temps pour suivre une formation est important. Les jeunes surtout devraient en profiter, car ils seront les parents de demain, a fait ressortir Navin Mahadoo.

Trousse de secours

Inquiet face au nombre d’accidents de la route enregistrés, il fait ressortir que la trousse de secours devrait systématiquement faire partie des équipements devant se trouver dans un véhicule. « Bon nombre de chauffeurs, s’ils étaient formés aux gestes qui sauvent, auraient pu porter assistance à une personne en détresse en chemin. »

Pour Navin Mahadoo, les gestes basiques en matière de premiers soins suffisent. Il précise que les sessions de formation s’adressent à tout le monde. le chargé de programme de la Croix-Rouge de Maurice indique qu’on ne peut s’improviser secouriste si on n’a aucune notion en la matière.

« Avant de porter secours à une personne, il est important, et ce peu importent les circonstances, de faire une photo lorsqu’un incident se produit, afin d’évaluer la situation et éviter de mettre sa propre vie en péril », a expliqué Navin Mahadoo.

Il a cité l’exemple d’accidents domestiques comme une fuite de gaz causant la perte de connaissance d’une personne dans la salle de bains ou la cuisine ou un cas d’électrocution. Dans le premier cas, il a recommandé de fermer la bonbonne de gaz et d’ouvrir portes et fenêtres. Dans le second, il a suggéré de couper l’interrupteur central d’électricité avant toute intervention.

Formation

Être formé aux gestes de premiers soins peut s’avérer utile dans de nombreuses situations. La Mauritius Red Cross Society sillonnera l’île, durant les prochaines vacances scolaires, pour sensibiliser et initier la population aux gestes de premiers soins. Selon Navin Mahadoo, nombreux sont ceux qui ne sont pas assez informés sur ce qui peut être fait pour secourir une personne. La Mauritius Red Cross Society espère que ce programme sera introduit dans les écoles.

114

C’est le numéro gratuit à appeler en cas d’urgence. Il s’agit de celui du Service d’aide médicale d’urgence (SAMU). Il est recommandé d’inscrire les numéros d’urgence à proximité du téléphone. En cas de panique, cela permet de trouver plus facilement les numéros des services appropriés.

Ces gestes qui sauvent

Coupures
En cas de coupure profonde, il est recommandé d’appliquer une pression sur la blessure avec un bandage ou un vêtement propre pour stopper le saignement. Il est essentiel de porter des gants ou tout matériel pouvant aider à se protéger ou à protéger la victime de toute infection. Puis il faut conduire la personne dans un centre de santé pour qu’elle reçoive le traitement approprié. Le plus important, en cas de coupure profonde, est de stopper l’hémorragie. Pour les coupures mineures, il faut aussi arrêter le saignement en pressant sur la blessure et mettre un pansement. Pour distinguer une entaille profonde d’une coupure mineure, il faut voir la quantité de sang qui se perd. Il faut aussi voir si le sang gicle par jets. Si tel est le cas, cela signifie que c’est une coupure profonde qui nécessite un avis médical. Que le saignement soit minime ou conséquent, il importe d’avoir les bons gestes. Le garrot est la dernière option à envisager en cas de saignement, souligne Navin Mahadoo. Il est aussi recommandé de garder son calme et de parler à la victime pour la rassurer.

Brûlures avec un liquide chaud
Il faut de prime abord déterminer la gravité de la brûlure : est-elle simple ou sévère ? Si la partie brulée dépasse la surface de la paume de la main, il faut consulter un médecin. Le traitement est le même dans les deux cas : il faut placer la partie brûlée sous l’eau courante afin de la rafraîchir, ce qui permet de réduire l’inflammation. Le dentifrice ou tout autre produit (huile ou beurre) ne doit pas être appliqué sans avis médical. Ces produits empêcheront une bonne aération de la brûlure.

Voies respiratoires obstruées
Si les voies respiratoires sont obstruées par un corps étranger, il y a deux moyens pour tenter de l’enlever, que ce soit chez un enfant ou un adulte. La première technique pour éviter l’étouffement chez un nourrisson est de le placer sur le ventre et de lui donner des tapes entre les omoplates, tout en gardant le passage d’air dégagé. Si cela ne fonctionne pas, il faut retourner le nourrisson sur le dos et appliquer une pression sur la cage thoracique. Chez les enfants et les adultes, il faut se placer derrière la victime et lui donner des tapes entre les omoplates. Si cela ne fonctionne pas, il faut se placer derrière la victime, puis mettre les bras autour d’elle au niveau de la cage thoracique et appliquer une pression. C’est la méthode Heimlich.

Produit toxique ingurgité
Un enfant peut facilement faire la confusion entre une bouteille de jus et un produit nettoyant. Cependant, il est possible qu’un adulte consomme un tel produit par accident. La première chose à faire est de prendre avec soi le produit et de le présenter dans un centre de santé le plus proche. Attention, il ne faut rien donner à boire à la victime, car cela peut interagir avec le produit ingurgité.

Accident de la route
En cas d’accident de la route, il faut faire très attention avant de bouger la victime. Cela peut endommager sa colonne vertébrale et causer des lésions internes irréversibles. On ne doit pas s’improviser secouriste quand on ne sait pas quoi faire. Le mieux est de rester auprès de la personne et de la rassurer si elle est consciente ou encore de délimiter le périmètre afin qu’elle n’encoure aucun autre danger. Il ne faut pas retirer le casque de protection non plus. Un secouriste a ses limites. Il doit les respecter.

Respiration artificielle et compression cardiaque
En cas d’arrêt cardiaque, il faut pratiquer la respiration artificielle et le massage cardiaque afin d’oxygéner le cœur. La ventilation artificielle est de faire le bouche-à-bouche pour transmettre de l’air à la personne en basculant sa tête en arrière lorsqu’elle est allongée sur le dos. Pour la compression thoracique, il faut appliquer la pression avec la paume de la main trente fois et pratiquer une fois le bouche-à-bouche jusqu’à l’arrivée des secours.

(N.B. : Certains des gestes mentionnés ne peuvent être pratiqués que par des personnes ayant reçu une formation en premiers secours. )

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer