CancerMaladiesSlider

Link To Life : redonner goût à la vie

Link To Life est une organisation non-gouvernementale, mise en place, en 2002, qui propose une large palette de services et d’activités aux patients et leurs familles, les survivants et le public en général. « L’ONG n’est pas destinée uniquement aux femmes. Certains de nos services sont disponibles aux enfants et aux hommes », fait ressortir Cindy Miguel, Program Assistant chez Link To Life.

L’un des services primaires inclut le transport gratuit. En effet, un véhicule est mis à la disposition des patients qui vont suivre leurs traitements de chimiothérapie et de radiothérapie dans certains hôpitaux de l’île. Puis, des campagnes de sensibilisation et de prévention sont organisées régulièrement dans divers endroits, des entreprises et dans les écoles, entre autres. Une caravane de santé va également sillonner l’île.

L’objectif est de briser le tabou autour du cancer, d’informer la population sur les symptômes et de l’éduquer sur les types de cancers. L’accent est également mis sur l’importance du dépistage très tôt. Ainsi, Link To Life propose une échographie mammaire à Rs 300 et le frottis, c’est-à-dire le test de dépistage du cancer du col de l’utérus.

« Nous ne prenons que les frais de laboratoire soit Rs 500 pour le frottis », indique-t-elle. Divers types de massages sont aussi offerts, dont la ‘Nursing Touch’ et le drainage lymphatique. « Mais avant de se soumettre à un massage, le patient doit d’abord obtenir l’aval de son médecin traitant. Le drainage lymphatique est pratiqué après une ablation du sein, afin d’enlever les ganglions se trouvant sous les bras. Ce traitement peut coûter entre Rs 3 000 et Rs 60 000, car des gants spéciaux doivent être conçus. Le prix dépend aussi du nombre de séances et le stage de lymphoedème », précise Cindy Miguel.

Le drainage lymphatique est proposé depuis 2014 et une cinquantaine de personnes ont suivi ce traitement. « Nous avons commencé avec cinq patients, mais le nombre ne cesse d’augmenter d’année en année. »

Un soutien psychologique aux patients et leurs proches, ainsi que les survivants, est proposé. Ils peuvent aussi intégrer des ‘support groups’ pour échanger. De plus, le programme ‘Reach To Recover’ permet aux survivants volontaires d’aider les patients. Les enfants, eux, peuvent participer aux ateliers de créativité une fois par mois. Des séances de zumba ont lieu chaque semaine.

Il y a également la distribution gratuite de poches de colostomie pour les patients atteints du cancer du côlon, des prothèses mammaires et des perruques. D’ailleurs, les femmes peuvent également bénéficier de séances de beauté. « Nous comptons beaucoup sur nos sponsors pour pouvoir financer nos activités et les services que nous proposons. Nous voulons redonner goût à la vie », souligne notre interlocutrice.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer