MaladiesPrécautions à prendreSlider

L’hypertension peut provoquer de graves complications de santé

L’hypertension artérielle peut entraîner diverses complications de santé. Cependant, il est possible de lutter contre cette maladie grâce à une alimentation saine et équilibrée et la pratique d’une activité physique régulière. C’est ce qu’ont fait ressortir le Dr Iswaraj Ramracheya et la nutritionniste Lavanya Sunassy-Pather. Ils étaient les invités de Caroline dans l’émission Allô Docteur de Radio Plus.

L’hypertension artérielle peut se définir par une pression artérielle élevée qui dépasse 140/90 mmHg (millimètre de mercure). C’est ce qu’a expliqué le Dr Iswaraj Ramracheya, consultant en médecine interne, endocrinologue et diabétologue à la City Clinic. Il a décrit la maladie comme un « tueur silencieux » et asymptomatique. « C’est qu’au moment où la tension artérielle est très élevée qu’on peut remarquer certains signes comme des maux de tête, des vertiges et des douleurs au cou », a-t-il précisé. De plus, il y a d’autres symptômes qui sont notables si la tension n’a pas été contrôlée pendant longtemps, notamment des problèmes cardiovasculaires, de l’essoufflement, le pied enflé et une faiblesse des membres (pieds et mains).

Outre un excès de sel dans l’alimentation, plusieurs facteurs sont responsables de cette maladie, dont l’âge qui fait que les artères deviennent plus dures, la calcification et le dépôt de plaques. Et avec l’âge, le cœur ne pompe pas le sang suffisamment. De plus, le diabète et un taux élevé de cholestérol peuvent augmenter le risque d’avoir de l’hypertension artérielle.

De son côté, Lavanya Sunassy-Pather, spécialiste en nutrition clinique, se veut rassurante en faisant ressortir qu’il existe des moyens simples pour prévenir ou stabiliser la tension artérielle. « L’alimentation est un facteur-clé pour contrôler l’hypertension, mais malheureusement à Maurice, nombreux sont ceux qui considèrent que l’hypertension n’est pas une maladie grave », déplore-t-elle. Selon la nutritionniste, certains Mauriciens considèrent que les médicaments suffisent pour contrôler l’hypertension et ils ne font pas assez attention à leur alimentation. Et c’est là que le bât blesse. En effet, il est vital de surveiller la quantité de sel dans les aliments, tout en ayant un apport suffisant des autres nutriments comme le potassium, le magnésium et le zinc qui peuvent aussi contribuer à stabiliser sa tension artérielle, a fait ressortir Lavanya Sunassy-Pather.

Elle a soutenu qu’il faut aussi consommer plus de fruits et légumes ainsi que des protéines maigres, comme le poulet sans peau, du poisson, du tofu, des noix et d’éviter la viande rouge. Pour la nutritionniste, si l’alimentation est bien équilibrée en limitant le sel, il n’y aura pas de problème.

Elle rappelle que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande la consommation de pas plus de 2 grammes de sel par jour pour ceux qui souffrent d’hypertension et pas plus de 5 grammes par jour pour ceux qui n’ont pas cette pathologie. Selon le constat de l’OMS, malgré ce standard, nombreux sont ceux qui dépassent la consommation de sel recommandé journellement. De surcroît, ils ignorent aussi le fait que le sel est présent dans de nombreux aliments, tels que les produits en conserve et les fast-foods, entre autres.

Pour la spécialiste en nutrition clinique, le malade souffrant d’hypertension doit suivre un régime spécifique en prenant en considération les aliments qu’il peut consommer et ceux à éviter. Il faut privilégier une alimentation saine et équilibrée et éviter tout ce qui est raffiné comme le sucre blanc, le riz blanc, le pain blanc, les pâtisseries et viennoiseries ainsi que les fast-foods qui contiennent beaucoup de graisse saturée (beurre et fromage) ou trans. « Une consommation régulière de ces aliments va bloquer les artères et aggraver les conditions du patient. À leur place, il faut opter pour des aliments qui contiennent des oméga 3 présents dans le poisson, le saumon, la sardine, les noix, l’huile d’olive et de colza. Cela va aider à contrôler l’hypertension », a expliqué la nutritionniste.

Elle a préconisé le régime DASH « Dietary Approaches to Stop Hypertension », ce qui peut se traduire en français par approche diététique pour prévenir l’hypertension artérielle. Ce régime, qui est un excellent moyen pour stabiliser l’hypertension artérielle, consiste à prendre des aliments riches en fibres et en Oméga 3 (poisson, sardine) et des protéines maigres. Il faut en parallèle réduire les aliments salés, le sucre raffiné et les gras saturés et trans. Lavanya Sunassy-Pather insiste sur le fait qu’il faut prendre en considération son alimentation quand on souffre d’hypertension.

La nutritionniste a aussi brisé certains mythes concernant la consommation de fer. De nombreuses personnes qui souffrent d’hypertension pensent qu’il ne faut pas consommer des aliments qui en contient. C’est pourquoi ils se privent de lentilles noires, de haricots rouges et de brèdes qui sont riches en fer, alors qu’ils sont importants dans l’alimentation. « Le fer ne va pas affecter la tension artérielle d’une personne, mais c’est la quantité de sel qu’on met dans ses aliments. Dans le régime DASH, il faut aussi consommer des grains secs, car ils contiennent des fibres solubles et du potassium qui vont aider à contrôler l’hypertension », a fait ressortir la nutritionniste. Outre le sel, il faut aussi éliminer les autres facteurs de risque de la maladie que sont l’excès d’alcool, le tabagisme et la sédentarité.

Le Dr Ramracheya a abondé dans le même sens en précisant que le fer n’augmente pas le niveau de tension artérielle. « Un excès de fer va augmenter la quantité de sang qui peut provoquer l’hypertension. Par contre, c’est le sodium (sel) qui va retenir de l’eau dans le corps et ainsi augmenter la pression artérielle » a-t-il souligné. Il a aussi expliqué qu’une carence en potassium peut faire monter la pression artérielle et que manger une banane ou une orange peut aider à stabiliser la tension artérielle.

L’hypotension

L’hypotension est une condition normale de la tension artérielle, mais pour cela il faut évaluer la valeur normale de la tension artérielle du patient. C’est ce qu’a fait ressortir le Dr Iswaraj Ramracheya. Selon lui, la tension est considérée comme faible quand elle est au-dessous de 90/60 mmHg et qu’il y a des symptômes (vertiges) quand on se lève d’une position assise et qu’on se met debout.

Mais si une personne a une valeur de 90/60 et n’a pas de symptômes, sa tension est normale, alors il n’y a pas de problème. Selon lui, si une personne souffre d’hypertension avant 40 ans, il faut chercher pourquoi la tension est au-dessus de 130/90 mmHg. Cela peut être à cause d’un mauvais fonctionnement du rein, d’un souci hormonal ou à cause de la thyroïde. Il y a certains médicaments, comme les pilules contraceptives, qui peuvent faire monter la tension artérielle.

Cuisson vapeur et grillée

Un bon équilibre entre le sodium (sel) et le potassium (orange, banane, brocoli, haricot blanc, patate douce) est un excellent moyen de contrôler sa tension artérielle, selon Lavanya Sunassy-Pather. Cette dernière a expliqué qu’il faut privilégier les cuissons à la vapeur ou grillé. En revanche, il faut éviter la friture qui enlève tous les bienfaits des aliments et apporte plus de gras.

Gare au beurre saturé pour une personne qui souffre d’hypertension. La consommation d’aliments transformés ou industriels (saucisse, jambon, charcuterie et produits en boîte) est aussi proscrite, car ils contiennent du sel et de l’assaisonnement artificiel.

Un oat meal accompagné d’une banane est conseillé pour le petit-déjeuner. Cela va aider à contrôler la tension. Il est aussi recommandé de manger du riz brun à midi avec du poisson, du poulet sans peau, tout comme les légumes et salades et d’éviter du fromage allégé. En effet, les produits allégés contiennent des substituts artificiels pour lui donner du goût en forme de sel et il est mieux de les éviter.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer