ÉpilepsieMaladiesSlider

Journée internationale de l’épilepsie : un usage modéré des écrans souhaité

Entre 20 000 à 30 000 personnes seraient concernées par l’épilepsie à Maurice, selon les estimations d’Edycs Epilepsy Group. Il est temps d’agir et d’œuvrer contre les facteurs à risque, estime Youssouf Noormamode, président de l’ONG, à l’occasion de la Journée mondiale de cette maladie, le 2e lundi du mois de février.

Les écrans de téléphones portables, tablettes et de téléviseurs figurent parmi les facteurs pouvant provoquer une crise d’épilepsie, estime le Dr Mohamed Afzal Curimbacus, neurologue qui exerce dans le privé.
Mais la plupart des crises étant souvent idiopathiques, le traitement est symptomatique, ajoute-t-il. Pour le président d’Edycs Epilepsy Group, une campagne de sensibilisation devrait être menée : « Il y a un usage excessif d’écrans par les enfants. Cela a un impact sur leur cerveau », dit-il.

Conférence

C’est dans ce contexte que l’ONG va tenir une conférence ce lundi 10 février au centre social de Bambous. Son objectif est d’expliquer ce qu’est l’épilepsie, les moyens de prise en charge disponibles et l’hygiène de vie à adopter. « Quand une personne fait une crise d’épilepsie, cela peut affecter sa vie sociale et cognitive », dit-il. Il ajoute que ces crises peuvent être focalisées, généralisées, complexes.

Dans le premier cas, le patient peut avoir une main tremblante, avoir des engourdissements. Dans le cas d’une crise généralisée, la personne peut faire une convulsion, tomber et être inconsciente. S’il s’agit d’une crise d’absence, le patient peut se figer pendant une dizaine de secondes et être « absent » pendant un moment. Et en cas de crise complexe, le patient peut avoir un mélange des symptômes d’une crise focalisée et généralisée.
Il ajoute que les enfants doivent être vaccinés contre la méningite et l’encéphalite, afin de réduire le risque d’avoir une inflammation dans le cerveau qui peut engendrer une crise d’épilepsie.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer