MaladiesMaladies SaisonnièresSlider

Grippe : début de la campagne de vaccination dans les hôpitaux, Mediclinics et Area Health Care

La vaccination est le moyen le plus efficace de se protéger contre la grippe et ses complications. Ce sont les propos du Dr Fazil Khodabocus, Senior Community Physician au ministère de la Santé. Selon lui, elle peut aussi contribuer à diminuer le nombre d’hospitalisations et les risques de décès.

À l’approche de la saison hivernale, le ministère de la Santé a lancé sa campagne de vaccination contre la grippe. Depuis le vendredi 12 avril, il est possible de se faire vacciner dans les cinq hôpitaux régionaux, les Mediclinics et Area Health Centre selon le programme mis en place par le ministère. « Le vaccin, qui est effectif deux semaines après avoir été inoculé, protège contre le virus AH1N1, H3N2 et B. Il est recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’hémisphère sud », souligne-t-il.

Cette campagne de vaccination du ministère de la Santé contre la grippe est ouverte au grand public, âgé à partir de 6 mois. Mais les personnes à hauts risques sont plus particulièrement visées : enfants en bas âge (de 6 mois à 5 ans), femmes enceintes, personnes âgées (65+) et tous ceux souffrant d’une maladie chronique (diabète, hypertension, insuffisance rénale, maladie cardiovasculaire) ou encore d’un cancer, du VIH, de la tuberculose ou d’une maladie respiratoire.

Se faire vacciner est important non seulement pour se protéger mais aussi pour protéger son entourage, fait ressortir le Dr Khodabocus. Il précise qu’il est recommandé de se faire vacciner au début de la saison hivernale, car le vaccin prend une dizaine de jours avant d’agir. Et d’ajouter que le vaccin permet aussi d’éviter les complications liées à cette maladie.

La grippe est hautement contagieuse et se propage par gouttelettes dans l’air ou en touchant une surface contaminée soit à la maison, soit au bureau ou dans les transports publics, ajoute le médecin. Il recommande ainsi de se couvrir la bouche et le nez quand on tousse ou quand on éternue avec un mouchoir en papier qui ira par la suite dans une poubelle couverte. « Il est important de se laver les mains avec de l’eau et du savon par la suite », ajoute-t-il.

Couplé avec la vaccination, le médecin recommande aussi une alimentation saine et équilibrée avec cinq fruits et légumes par jour, la pratique d’une activité physique et au moins sept à huit heures de sommeil par nuit. « Il faut varier les fruits et les légumes, afin d’avoir un bon apport de vitamines et particulièrement la vitamine C, afin de booster le système immunitaire », explique-t-il. Et cela ne s’applique pas uniquement lors de la saison hivernale mais tout au long de l’année car, Maurice étant un pays tropical, le virus de la grippe circule sans cesse.

Les symptômes de la grippe sont la fièvre, une toux sèche, maux de gorge et des courbatures. Le Senior Community Physician fait ressortir qu’il faut impérativement consulter un médecin à l’apparition de ces symptômes, afin de prendre les traitements appropriés et de ne pas pratiquer l’automédication. Le repos est aussi recommandé non seulement pour favoriser un rétablissement rapide, mais aussi pour éviter de contaminer son entourage.

« La grippe peut engendrer des complications. Il ne faut donc pas la banaliser », ajoute le Dr Khodabocus. Se référant aux données de l’OMS, il soutient que la grippe est responsable de 290 000 à 650 000 décès chaque année dans le monde. Maurice n’est pas épargné, fait-il ressortir, et cela quelle que soit la grippe contractée : AH1N1, AH3N2 ou B, dit-il. Les personnes à hauts risques peuvent avoir une otite, une sinusite, une bronchite ou une pneumonie qui peuvent s’avérer fatales.

En cas de grippe, il est très important de consommer suffisamment d’eau, afin d’éviter la déshydratation, ajoute le médecin. En cette période de fortes pluies, il rappelle qu’il faut bouillir l’eau avant de la consommer.

Vaccination

La vaccination pour le public est disponible tous les jours dans les hôpitaux régionaux de 9 heures à 15 heures du lundi au vendredi et de 9 heures à 11 heures le samedi. Concernant les autres centres de santé, un calendrier a été établi par le ministère concerné. Cette campagne de vaccination est ouverte au grand public. Quant à la campagne de vaccination à l’intention des personnes âgées et des résidents des maisons de retraite, elle va débuter incessamment.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer