CoronavirusMaladiesSlider

Coronavirus : le confinement est le seul moyen de stopper le virus

Alors que Maurice est sous un couvre-feu depuis hier soir, 20h00, encore trop de Mauriciens sortent de chez eux. Le ministre de la Santé, Dr Kailesh Jagutpal, lors de la conférence de presse de ce matin, appelle toute la population à se confiner pour briser la chaîne de transmission.

Ce matin, Maurice fait état de 36 cas de Covid-19 dont 2 décès. Si les chiffres risquent fortement d’augmenter dans les jours qui viennent, il est important que chacun prenne ses responsabilités en restant à la maison. En effet, toute personne qui aurait été en contact avec une personne infectée peut être porteuse du virus. C’est la raison pour laquelle les Autorités continuent  de rechercher tous les individus ayant côtoyées des personnes testées positives au Covid-19.

« Le coronavirus est un ennemi invisible, il vous faut rester chez vous » répète le ministre de la Santé. C’est en changeant nos comportements que nous pourrons venir à bout de cette épidémie. Le confinement est donc la mesure la plus efficace pour casser la chaîne de transmission.

Respecter les règles sanitaires lors des sorties

Seules les sorties de première nécessité sont autorisées. Il s’agit d’aller au supermarché, à la boulangerie ou à la station à essence. Lors de ces sorties, chaque personne doit respecter les mesures d’hygiènes : se tenir à plus d’un mètre des personnes, se laver régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude, se moucher dans des mouchoirs en papier puis les jeter immédiatement.

Le Gouvernement se prépare à une importante augmentation des cas

Le Ministère de la santé a d’ores et déjà établit un plan pour faire face à un grand nombre de cas de Covid-19. Plusieurs hôpitaux seront convertis  pour traiter uniquement les patients infectés par le coronavirus tels que l’hôpital de Montagne Longue, de Mahébourg et ENT. Quant à l’hôpital de Souillac, qui s’occupe déjà des patients infectés, il sera converti en ICU. Pour le traitement de certains patients, la chloroquine est déjà utilisée.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer