CoronavirusMaladiesSlider

Confinement : l’importance d’assurer la sécurité des enfants et d’éviter les accidents domestiques

Avec la reprise progressive dans le pays, de nombreux salariés reprennent le chemin du travail. Après s’être organisés pour la garde de leur enfant, ils doivent aussi s’assurer de leur sécurité à la maison jusqu’au 3 août prochain. Dans ce cas, comment éviter les accidents domestiques ?

La maison est le plus souvent le théâtre des accidents d’enfants. Ces derniers voient les lieux comme un territoire sans fin à explorer, mais hélas, ils sont remplis de pièges du salon à la salle de bains. Toutes les pièces sont peuplées d’appareils et prises électriques, de coins de meubles ou d’objets déco qui sont susceptibles de déclencher chutes, blessures, brûlures et chocs, entre autres.

C’est ce que fait comprendre le consultant en Health & Safety, Vinayeghen Govindasami. Selon ce dernier, la sécurité des enfants à la maison constitue une préoccupation de tous les instants. Par conséquent, elle nécessite des aménagements adaptés. Il conseille aux parents de sécuriser en particulier la cuisine, car elle est remplie d’appareils dangereux pour les enfants.

Vinayeghen Govindasami
Vinayeghen Govindasami

« Les appareils électriques doivent être systématiquement débranchés après utilisation partout dans la maison. Il faut aussi que les parents s’assurent que les produits d’entretien soient dans des placards fermés à clé, » soutient le consultant en Health & Safety. Au niveau du salon, il dira que les enfants seront attirés par les fils des appareils comme la télévision, les tables basses en verre et les objets de décoration, entre autres.

Les parents doivent sécuriser au maximum la salle de bains d’une part à cause de l’eau et des appareils électriques. D’autre part, à cause des produits cosmétiques, d’entretien et les médicaments qui doivent être conservés dans des placards hors de portée des enfants. Certes, les équipements de sécurité sont fortement conseillés, mais rien ne vaut la vigilance accrue des parents.

Devoir des parents

L’Ombudsperson for Children, Rita Venkatasawmy : « Aucun enfant ne doit être laissé sans surveillance »

Rita Venkatasawmy.
Rita Venkatasawmy.

Les parents salariés qui ont repris le boulot doivent absolument s’organiser pour la garde de leurs enfants en attendant leur retour à l’école en août prochain. D’ailleurs aucun enfant ne doit être laissé sans surveillance, fait comprendre Rita Venkatasawmy, l’Ombudsperson for Children, mandatée pour assurer la protection des droits de l’enfant à Maurice. Elle conseille elle aussi aux parents de veiller à la sécurité de leur enfant.

« Cette crise sanitaire est une situation nouvelle pour tout le monde. En ces temps difficiles, chacun doit faire un effort pour s’adapter. En aucun cas, un enfant ne doit être confié à un autre enfant âgé de moins de 16 ans, » indique-t-elle. Si les salariés ne trouvent personne pour la garde de leur enfant, ils doivent en parler avec leurs employeurs afin qu’ils puissent travailler tour à tour à domicile, fait ressortir Rita Venkatasawmy.

Si cela leur est impossible, ils devront alerter les autorités concernées pour trouver une solution dans l’intérêt de l’enfant. Par ailleurs, elle dira aussi que le confinement fait l’objet d’une réflexion en ce qu’il s’agit de la protection des droits de l’enfant. Ainsi, sous peu des recommandations et des mesures seront formulées pour faire face à d’autres crises sanitaires de ce genre à l’avenir.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer