Bledina Grossesse
CoronavirusMaladiesSlider

6 fake news qui circulent autour du coronavirus en Afrique

Depuis le début de l’épidémie de covid-19 en Afrique, beaucoup de fake news ont vu le jour. Parmi elles, des essais de vaccin sur les populations africaines, du thé noir pour guérir du coronavirus ou encore se raser la barbe pour se protéger du virus. Le moment est venu de rétablir la vérité.

1 – Aucun vaccin contre le coronavirus n’est testé sur les populations africaines

De nombreuses rumeurs relayées sur les réseaux sociaux affirment que des tests de vaccin contre le nouveau coronavirus seraient effectués sur les Africains. L’information est évidemment totalement fausse. Il n’existe jusqu’à l’heure aucun vaccin permettant d’être immunisé contre le covid-19. D’ailleurs, parmi tous les essais cliniques qui se déroulent actuellement, aucun ne se fait en Afrique. Les scientifiques du monde entier s’attèlent à trouver un vaccin pour lutter contre cette pandémie. Cependant, un tel vaccin ne serait pas disponible avant l’année prochaine.

2 – Boire du thé noir ne soigne pas le covid-19

Au Kenya, des habitants ont reçu des appels leur indiquant de boire thé noir pour éviter d’être infecté par le nouveau coronavirus et que s’ils ne le faisaient pas, ils pouvaient mourir. Les media kenyan ont démenti l’information. S’hydrater est important pour rester en bonne santé, mais le thé noir n’est pas un traitement naturel contre le covid-19. Si c’était le cas, cela se saurait et nous ne serions pas dans cette situation aujourd’hui.

3 – Se raser la barbe pour ne protège pas du coronavirus

Une ancienne infographie crée par les autorités sanitaires américaines concernant le port de la barbe et les respirateurs artificiels, a été utilisée de manière erronée afin de suggérer aux hommes de se raser pour éviter d’attraper le covid-19. Si l’infographie est bel et bien authentique, cette dernière date de 2017, soit bien avant l’apparition du nouveau coronavirus. De plus, elle s’adresse en réalité aux travailleurs devant porter des masques à gaz dans leur profession.

4 – Consommer de la soupe de poivron ne soigne pas la maladie

Au Nigéria, un prêtre a posté une vidéo sur les réseaux sociaux vantant les mérites de la soupe de poivron, une spécialité du pays. Si cette fameuse soupe est probablement saine pour la santé, elle n’est pas un remède contre le coronavirus. Au Cap Vert encore, un docteur aurait prôné l’efficacité des infusions de fenouil, entraînant une ruée vers les marchés locaux pour se procurer l’herbe aromatique. Pour le moment, il n’existe aucun traitement contre la maladie. Plusieurs traitements sont en cours d’essais mais aucun résultat n’a été communiqué. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appelle les populations à faire preuve de vigilances quant aux informations qui sont relayées. Le meilleur moyen de prévenir l’infection est de se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon, ou au gel hydro alcoolique, et de limiter les contacts rapprochés.

5 – Avoir la peau noire ne protège pas du covid-19

Beaucoup de posts sur les réseaux sociaux suggèrent qu’en fonction de la couleur de sa peau, l’on a plus ou moins de chances d’être infecté par le nouveau coronavirus. Aucune preuve n’a démontré ces allégations et de ce que l’on sait, des personnes ayant la peau noire ont été infectées par le virus.

6 – Le climat chaud ne ralentit pas la propagation du virus

C’est un mythe de croire que les climats chauds et humides permettent de ralentir la propagation du coronavirus. Les faits montrent que le virus peut être transmis dans n’importe quelle région du monde, et que sa progression reste la même indépendamment du climat.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer