MaladiesMaladies de la peauSlider

1 à 3 % des enfants touchés par l’eczéma

Il apparaît à partir de deux mois et disparaît à l’adolescence. L’eczéma touche 1 à 3 % des enfants. Heureusement, 90 % d’entre eux guérissent. Cependant, cette maladie de la peau non-bactérienne peut à la longue devenir chronique pour certains. Le dermatologue Sadhanand Gunesh nous en parle.

L’eczéma ou « dermatite atopique » est une maladie inflammatoire de la peau. Il apparaît sous forme de lésions : des joues sèches et rougeâtres ou encore des croûtes de lait. Ils apparaissent d’abord sur le cou, l’abdomen puis se propagent sur le torse, les bras, les pieds, principalement dans le creux des genoux. Ces lésions s’accompagnent le plus souvent de démangeaisons.

L’eczéma est souvent génétique. « Dès la naissance, la dermatite atopique peut être détectée à travers des examens sanguins aussitôt que les premiers symptômes apparaissent », explique le Dr Sandhanand Gunesh.
Pour les nourrissons et les enfants en bas âge, plusieurs précautions sont à prendre. Le dermatologue souligne qu’il est primordial d’aérer la chambre de l’enfant. « De nettoyer le matelas, la moquette et de placer la literie au soleil. De privilégier aussi des vêtements 100 % coton et fluide et d’éviter les vêtements en laine ou synthétique. »

Après la selle ou l’urine, le médecin conseille de donner un bain à l’enfant afin de garder une bonne hygiène et limiter ainsi les complications telles que l’érythème fessier. « Donnez-lui un bain tiède qui ne dure pas plus de 4 à 5 minutes avec un savon gras. » Il est également conseillé d’éviter la poudre et le parfum et d’appliquer une crème neutre sur le corps humide de l’enfant.

Guérison à 14 ans

Le climat et l’environnement sont des aspects tout aussi importants pour un nourrisson souffrant d’eczéma. Bien qu’il ait besoin de lumière, évitez l’exposition directe au soleil, le contact avec les animaux domestiques ou avec les plantes qui produisent du pollen ainsi que l’exposition à la fumée.

L’alimentation de l’enfant est aussi à prendre en compte. « En cas d’eczéma, évitez le lait de vache, les œufs et les fruits de mer. Après cinq mois, lorsque l’enfant commence à manger de la nourriture plus solide, évitez les purées en pots, les boîtes de conserve et tout ce qui contient des colorants. »

La « dermatite atopique » touche 1 à 3 % des enfants en bas âge, 1 % d’entre eux souffrent d’eczéma plus sévère et 2 % moins sévères. Selon le dermatologue, dans 90 % des cas, ces enfants guérissent avant l’âge de 14 à 15 ans.

En cas d’eczéma, évitez le lait de vache, les œufs et les fruits de mer.
En matière de traitement, si votre nourrisson souffre d’un eczéma de contact léger, il est conseillé d’appliquer pendant quelque temps une crème contenant des corticoïdes de faible puissance.

Si votre nourrisson souffre d’un eczéma atopique, il existe de nombreux produits hydratants ou émollients pour éviter la propagation : crèmes, pommades, lotions et additifs. Il faudra peut-être en appliquer beaucoup et régulièrement.

Il existe des complications liées à l’eczéma, notamment des risques d’infection bactérienne en cas de mauvaise hygiène, on parlera alors d’eczéma sévère. « L’enfant aura alors de la fièvre, la peau plus rouge, sèche ou suintante. Un traitement antibiotique est alors préconisé ». Dans de plus rares cas, l’eczéma herpeticum lié à l’herpès demande un traitement plus rigoureux.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page