[pro_ad_display_adzone id="1515"]
Hygiène de vieSliderSommeil

Insomnie : 5 astuces pour retrouver le sommeil

L’insomnie mène souvent la vie dure aux personnes âgées. Les nuits deviennent de plus en plus courtes et il est souvent difficile de trouver le sommeil. Pour essayer d’avoir une bonne nuit, le Dr Veenoo Basant Rai donne cinq conseils à appliquer dans son quotidien.

1. Dormir quand on a sommeil

À force de lutter contre le sommeil, on finit par ne plus avoir envie de dormir. C’est un fait. Du coup, il est vivement conseillé d’être à l’écoute de son corps. Dès qu’on note les premiers signes du sommeil, il faut aller au lit au plus vite pour ne pas affecter le cycle du sommeil. Parmi les signes à surveiller, on retrouve le bâillement, mais aussi les yeux qui piquent et bien évidemment une forte envie de dormir.

2. Se lever et dormir à des heures fixes

Être discipliné permet à son organisme d’avoir une routine. Le corps s’adapte selon ses activités au quotidien. Idem pour l’heure à laquelle on se lève et on se couche. En choisissant une heure fixe, on habitue son corps à dormir à cette heure spécifique, ce qui est primordial, car le nombre d’heures de sommeil au quotidien devient indispensable pour être en forme. Pour pouvoir dormir à une heure précise, il est recommandé de ne pas avoir des perturbateurs dans la chambre à coucher comme les écrans (smartphone, ordinateur et télévision).

3. Éviter les somnifères

Les somnifères doivent faire partie des dernières options à envisager. En effet, ils sont souvent efficaces à court terme et peuvent aider à trouver le sommeil, mais finissent par nuire à la santé à long terme. Comment ? Tout simplement parce que le réflexe de prendre des somnifères peut devenir une dépendance. Celui ou celle qui souffre de l’insomnie finit par croire qu’il/elle retrouvera le sommeil uniquement après avoir bu un somnifère. De plus, il est important d’avoir l’avis d’un professionnel de la santé avant de s’acheter des somnifères même si ces derniers sont en vente libre dans les pharmacies. À ne pas oublier que les somnifères sont associés à de nombreux effets secondaires, dont des troubles de l’attention, des trous de mémoire et un risque accru de chute chez les personnes âgées.

4. Se conditionner pour une bonne nuit

Une fois la nuit tombée, il est important de se mettre en condition de repos pour mieux dormir. Ainsi, il est conseillé d’éviter de faire des activités physiques dans la soirée. Par contre, des activités relaxantes sont à privilégier dans l’heure qui précède le coucher. Il est possible de prendre des tisanes ou autres boissons chaudes qui auront un effet relaxant sur l’organisme. Pour ce qui est des activités relaxantes, on peut opter pour une lecture, car de nombreuses personnes commencent à somnoler dès qu’elles lisent. Ensuite, il y a la relaxation qui se pratique à travers la respiration, la méditation ou même le yoga.

5. Adopter les bons réflexes

Il est possible de prévenir l’insomnie en adoptant une bonne hygiène de vie. Cela inclut les sorties, car l’exposition à la lumière est importante pour que l’organisme fonctionne comme il le faut. Il faut donc éviter de rester chez soi toute la journée et encore moins dans des pièces sans lumière. Ensuite, une attention spéciale doit être apportée à son alimentation. Les excitants tels que le café, le thé et les boissons gazeuses sont à éviter en fin de soirée. Les repas du soir doivent être légers tout en évitant les aliments trop gras.

Bon à savoir

Les insomnies touchent jusqu’à 30% de la population mondiale. Les experts sont de plus en plus alarmés face à « l’épidémie de manque de sommeil » actuelle, le manque de sommeil étant lié à une multitude de problèmes de santé comme la prise de poids, le cancer ou la dépression.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer