Grossesse/BébéLe développement de l'enfantSlider

Les troubles digestifs chez l’enfant

Les troubles digestifs n’épargnent pas les jeunes enfants. Dès leur plus jeune âge, ils sont exposés à une mauvaise digestion, à des maladies liées à la digestion ou la malformation d’organe digestif. Le généraliste Farhad Peerally, nous en dit plus.

Les maladies digestives qualifient l’ensemble des pathologies touchant le système digestif. Chez l’enfant, les troubles digestifs peuvent aller du reflux à la diarrhée chronique à une simple indigestion et varient considérablement pour ce qui est de la gravité et de la durée de l’infection.

Extrêmement fréquents et souvent bénins, les troubles digestifs chez bébé peuvent parfois révéler des problèmes de santé plus graves. Il est donc important de savoir les repérer et les combattre.

Indépendamment du type de trouble gastro-intestinal, un traitement nutritionnel adapté peut jouer un rôle décisif dans la prise en charge de l’ensemble des symptômes et contribuer à améliorer la qualité de vie de l’enfant.

La mauvaise digestion soit l’indigestion est un trouble fréquent chez l’enfant. « L’indigestion s’accompagne de colique et diarrhée. Elle est très souvent causée par une mauvaise alimentation de l’enfant. De nos jours, les enfants consomment moins de légumes et plus de fritures et de fast-food. Les parents ont pour devoir d’introduire des légumes dans leur alimentation dès leur plus jeune age », recommande le docteur. Ce dernier déconseille toutefois fortement la consommation de calebasse qui contient un taux élevé de pesticides, idem pour le pâtisson.

Les troubles digestifs se manifestent parfois sous forme de vomissement, de reflux, de maux de ventre, de diarrhée ou au contraire de constipation. En cas de gravité votre enfant souffrira de fièvre ou de perte d’appétit. Dans ce cas de figure, il est préférable de consulter un médecin car ces symptômes pourraient être liés à une gastro-entérite. « La gastro-entérite se manifeste sous forme de vomissement et de diarrhée ou l’un des deux. Elle se soigne à travers la réhydratation et des traitements symptomatiques », précise le docteur.

Face à la sensibilité du système digestif d’un bébé, un trouble est vite survenu : face à un biberon trop liquide, un aliment trop chaud, le stress ou la fatigue. Certains nouveaux nés qui ne sont pas allaités souffrent d’intolérance au lactose ou au gluten, comme le fait ressortir le généraliste. « L’intolérance au lactose cause vomissements, coliques, eczéma mais il existe plusieurs substituts lorsqu’il s’agit de marques de lait notamment », explique le Dr Farhad Peerally.

En ce qu’il s’agit de troubles digestifs liés à l’intolérance au gluten, l’enfant développera une altération des villosités intestinales faisant que les nutriments sont mal absorbés au cours du processus digestif. Elle peut avoir un impact sur la croissance des jeunes sujets.

D’autres troubles digestifs sont aujourd’hui moins fréquents notamment les vers intestinaux. « Avant nous devions vermifuger les enfants deux à trois fois par an, maintenant c’est seulement une fois l’an », indique le médecin.

Dans de plus rares cas, les troubles digestifs peuvent être liés à une malformation d’un organisme digestif par exemple en cas de sténose pylorique congénitale. « La partie la plus basse de l’estomac est obstruée, les aliments ne peuvent pas continuer leur progression dans les intestins. Il se manifeste à travers des vomissements après chaque repas. Cette malformation demande une opération minime qui peut être effectuée dès l’âge de 1 mois ».

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer