Grossesse/BébéLa femme enceinteSlider

L’asthme pendant la grossesse : attention aux complications

Les asthmatiques sont sans doute nombreuses à se poser des questions pendant leur grossesse. Est-ce que mon enfant risque de contracter mon asthme ? Est-ce que ma maladie représente un danger pour le développement de mon bébé ? Dois-je continuer mon traitement ? Le pneumologue Dr Rajiv Kumar les rassure.

« Une asthmatique peut bien vivre sa grossesse, si elle gère son asthme comme il se doit et suit son traitement à la lettre. Toutefois, des complications peuvent surgir si la maman ne contrôle pas sa maladie », explique le médecin. Il ajoute que l’asthme ne se transmet pas de la maman à l’enfant pendant la grossesse. Mais, les chances que le bébé développe l’asthme ou d’autres maladies respiratoires augmentent si la mère continue de fumer au cours de sa grossesse.

Les médicaments utilisés pour contrôler l’asthme ne sont pas un danger pour le bébé. Le Dr Rajiv Kumar indique que l’asthme est une inflammation chronique des voies respiratoires. Cela se manifeste par une respiration sifflante, la toux, principalement la toux sèche et la toux nocturne, ainsi que la dyspnée, c’est-à-dire la difficulté à inspirer ou à expirer de l’air. L’asthme peut être allergique ou non-allergique. « La prévalence de l’asthme durant la grossesse est de 1 % à 4 %. Si la maman n’a pas d’asthme ou des problèmes respiratoires liés à l’allergie, il y a peu de chance qu’elle développe l’asthme pendant sa grossesse », indique le Dr Kumar.

En revanche, un asthme mal contrôlé ou sévère peut entraîner des complications telles qu’un accouchement avant terme, une naissance prématurée, la pré-éclampsie (élévation de la pression artérielle associée à un taux élevé de protéines dans les urines), le foetus ne grandit pas ou ne prend pas suffisamment de poids ou encore le nouveau-né risque de se retrouver à la Neonatal Intensive Care Unit de l’hôpital.

Les précautions

Il est donc important de continuer son traitement. « Contrairement à ce que beaucoup pensent, les médicaments utilisés pour contrôler l’asthme ne sont pas un danger pour le bébé. ‘Salbutamol’ est le broncho-dilatateur très efficace contre les crises d’asthme. Les inhalateurs sont sans danger. Il est important de surveiller le taux d’oxygène dans le sang pendant une crise pour éviter des conséquences négatives sur le bébé », fait ressortir le pneumologue. Il conseille de consulter un médecin avant de prendre des médicaments. Il faut, toutefois, éviter les sirops contre la toux et les antihistaminiques.

Des précautions sont à prendre, notamment éviter les pollens, la poussière, les cafards, la cigarette, la pollution, le stress, la grippe et la gastrite.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page