Actu SantéGrossesse/BébéSliderSoins de bébé

Constipation : ce mal qui touche les nourrissons

Votre petit souffre de ballonnements et ne va pas à la selle depuis trois jours. C’est qu’il est probablement constipé. La constipation est un problème récurrent chez l’enfant. Le Dr Mahmad Peerally, généraliste, nous éclaire sur ce sujet.

La constipation se caractérise par une diminution de la fréquence des selles ou des difficultés à les émettre. Environ 24 heures après la digestion, les déchets devraient quitter notre organisme sous forme de selles.

Un bébé qui se nourrit au biberon doit généralement faire entre une et trois selles par jour. Tandis que celui qui se nourrit au sein doit aller à la selle six à huit fois par jour. Si la constipation touche les enfants de tout âge, en revanche les bébés de moins de deux mois sont rarement touchés. Toutefois, ceux qui sont principalement touchés sont ceux âgés entre six mois et quatre ans.

« Les crises de constipation sont le plus souvent dues à un apport insuffisant de liquides ou de fibres », explique le Dr Mahmad Peerally, généraliste. Mais, la cause principale de la constipation est l’alimentation. Le surplus de viande, de poulet et d’aliments gras ou sucrés peuvent être des causes de constipation.

« Les bébés ont tendance à beaucoup transpirer, surtout lorsqu’ils ne remplacent pas l’eau éliminée », selon le médecin. La constipation peut aussi parfois être psychologique. Un enfant qui retient ses selles pourrait manifester son désaccord à une situation.

Parmi les symptômes fréquents de la constipation chez l’enfant l’on note des coliques, ballonnements, fortes douleurs, lors de la selle, vomissements. « Leurs selles seront sèches et dures ou sinon volumineuses ».

Une constipation peut durer pendant trois jours. Toutefois, les conséquences de la constipation sont multiples. Un enfant qui exerce des forces pour aller à la selle pourrait donner lieu, par exemple, à l’expulsion d’une partie de l’intestin ou entraîner des hémorroïdes en raison de l’effort déployé.

Les précautions

La constipation se traite par une plus grande consommation d’eau, indique le médecin. Pour les enfants âgés entre deux et quatre ans, augmentez leur apport en fibres alimentaires et donnez-leur à manger des légumes, fruits, céréales et grains secs. D’un point de vue général, la constipation se traite au préalable de manière naturelle.

Le médecin préconise ainsi de donner au nourrisson de l’huile de paraffine ou de l’huile d’olive. Toutefois, il demande d’éviter les fibres végétaux tels que le séné qui peut s’avérer irritant pour l’enfant. « Dans certains cas plus graves, on encouragera les intestins à se vider en procédant à un lavement », souligne le Dr Mahmad Peerally.

Pour conclure, le médecin rappelle qu’il est impératif de consulter un médecin en cas de traces de sang dans la selle du bébé ou de l’enfant, ou encore si la constipation ne passe pas après deux semaines.

Mots clés

Articles Liés

Close