Bien-ÊtreMédecines traditionnellesSlider

Radiesthésie : la quête du champ vibratoire

Il y a des sciences qui ne s’expliquent pas. Du moins pas toujours. Mais quand la croyance s’en mêle, il est possible d’avoir certaines réponses à ses questions. Ainsi, la radiesthésie est pour beaucoup de Mauriciens, l’art de mieux comprendre les messages du cosmos.

Les sceptiques n’y prêtent pas foi. D’autres dans le doute, ou dans la croyance absolue, voient en la radiesthésie un moyen d’avoir des éléments de réponse. Pour Deeshal Bagratee, un passionné, la radiesthésie, c’est d’abord une histoire d’énergie. « La radiesthésie est un art vibratoire. C’est l’étude des rayonnements que capte généralement notre subconscient à travers différents instruments, notamment des pendules, les baguettes L et Y entre autres. »

Mieux connaître l’énergie qui nous entoure, c’est se donner l’occasion de se sentir bien dans sa peau. « On peut l’utiliser pour tout vérifier. Par exemple, on peut voir quel aliment est en harmonie avec nous ou encore si l’eau que l’on boit a un bon taux vibratoire. Si on a un projet, on peut savoir si cela marchera ou pas. On peut l’utiliser aussi pour vérifier nos chakras et notre aura. Le diagnostic se fait généralement avec un cadran et une pendule. »

La personne qui pratique cet art doit être sûr de bien le maîtriser. « Tout le monde peut faire de la radiesthésie mais une meilleure lecture vient avec une pratique assidue. Il faut surtout faire en sorte que le mental n’influence nullement le résultat. »

Mots clés

Articles Liés

Close