BeautéSliderSoins du corps

Beauté : comment rester au top pendant les règles ?

Pores dilatés, boutons, cernes… Au cours des cycles, les hormones troublent ou boostent l’épiderme. Gardons une peau nette, même pendant les règles.

De quoi s’agit-il ?

Tous les mois, celles qui ne sont pas sous pilule ou sous stérilet se retrouvent en plein chamboule-tout. La cause ? Les variations hormonales du cycle ovarien qui ont aussi une action sur la peau, pouvant entraîner un teint pas terrible et/ou des boutons. Certes, ces désagréments sont passagers, mais ils reviennent avec régularité, mois après mois. L’acné féminine adulte, souvent d’origine hormonale, figure d’ailleurs dans le top 3 des consultations dermatologiques.

J-10 avant les règles

On prend les devants. Les choses commencent à changer. A partir du milieu du cycle, le visage peut se mettre à gonfler, les poches se font plus visibles, et on se sent ballonnée. Les responsables ? Les hormones en baisse, qui causent une rétention d’eau. La solution ? L’idéal est de pouvoir s’offrir un drainage lymphatique du visage chez le kinésithérapeute. Autre option, tenter l’automassage du visage par petites pressions, de l’intérieur vers l’extérieur.

J-3 avant les règles

On contre-attaque. Trois jours avant les règles, le taux d’œstrogènes et le taux de progestérone chutent. Cette baisse brutale rime avec production de sébum. La peau devient plus grasse, ce qui provoque l’apparition de points noirs sur le visage, le décolleté et/ou le dos. C’est à ce moment-là qu’il faut adopter une beauty routine spécifique.

Il est bon d’utiliser alors une brosse mécanique qui élimine les cellules mortes et lisse l’épiderme sans le décaper. Autre option, les masques à l’argile blanche purifiante qui assainissent, règlent l’excès de sébum de l’épiderme et resserrent les pores. Et le soir, on troque sa crème de nuit contre un sérum aux acides de fruits qui aura un effet peeling, apportera de l’éclat.

Pendant les règles

On hydrate. C’est le moment où le niveau d’hormones est le plus bas. Du coup, la peau devient sèche, plus sensible que d’habitude et donc plus sujette à l’inflammation. Au moindre petit bouton, on fait l’impasse sur les produits de maquillage trop couvrants. En croyant bien faire, on étouffe la peau et on l’empêche de respirer, ce qui accélère l’apparition d’imperfections.

Puis, on applique localement une solution à base d’acide salicylique à 2 % qui va booster le renouvellement cellulaire. Et puisque les crèmes hydratantes ne bouchent pas les pores, on pioche dans des soins apaisants qui vont cajoler le film hydrolipidique de la peau. Associé à un sleeping mask gorgé d’eau, l’épiderme va pouvoir se régénérer.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer