Actu SantéSlider

Bon pour le moral : concours sur les vécus des enfants sur le confinement au pays lancé par l’Ombudsperson for Children

Le confinement est fini. Comment les petits mauriciens ont-ils vécu cet événement inédit ? La réponse à travers « Ma plus belle expérience de partage durant la période de confinement liée à la Covid-19 », un concours d’écriture organisé par le bureau de l’Ombudsperson for Children. Cette initiative vise à recueillir le vécu des enfants durant le confinement.

Rita Venkatasawmy, l’Ombudsperson for Children, nous en parle.

Rita Venkatasawmy.
Rita Venkatasawmy.

« La liberté d’expression des enfants consacrée à l’article 13 de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant est assez méconnue. Pourtant, c’est un droit essentiel à la réalisation des droits de tous les enfants. Ce droit est, par ailleurs, un bon marqueur pour évaluer les opinions des enfants dans une société, » explique Rita Venkatasawmy.

C’est dans cette optique que ce concours d’écriture pour les enfants âgés de 8 à 10 ans a été lancé. Selon Rita Venkatasawmy, il est important de recueillir leurs vécus.

« Ils ne sont pas partis à l’école et ne sont pas sortis de leurs maisons. Ils ont été témoins de beaucoup de choses et ce qu’ils ont vécu et ressenti est gravé dans leur mémoire. Comme les paroles s’envolent et que les écrits restent, ce concours leur donne l’occasion de s’exprimer et de partager leurs expériences, » explique Rita Venkatasawmy.

De plus, cette initiative vise à promouvoir également le droit à la participation des enfants dans l’histoire du pays. « En mettant leurs vécus sous forme d’histoires, cela renforce leur sens du partage avec leurs semblables et les adultes, », indique-t-elle.

Les conditions du concours

• Les textes peuvent être rédigés en français, en anglais ou en créole.
• La longueur du texte ne doit pas dépasser 350 mots.
• Un seul texte est autorisé par auteur.
• Le nombre de mots doit être indiqué.
• Le candidat doit mentionner son nom, son âge, son adresse et son numéro de téléphone lors de la soumission du texte.
• Date limite pour les envois : 27 juillet 2020 à 15h30.
• Le texte peut être envoyé par courrier au Ombudsperson for Childrens Office ,1er étage, NPF Building, rue des Artistes, Beau-Bassin ou par e-mail à [email protected]

Neuf jeunes auteurs seront primés et recevront comme récompense des livres de contes. Les meilleurs textes seront publiés avec l’accord des parents.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer