CuisineNutritionSlider

Recette : voici les clés pour bien réussir son barbecue vegan

Écoutez cet article

Vous êtes vegan ? Rassurez-vous, nombreuses sont les alternatives dans le commerce : steak de légumineuse, saucisse de soja, il y en a pour tous les goûts ! Pour autant, si vous êtes novices, mais voulez épater vos invités, voir même “clouer le bec aux viandards”, voici quelques conseils bien utiles. Spoiler : tout se joue sur la sauce.

Le grill : la taille compte

Tout ce que vous pouvez faire avec un barbecue carné, vous pouvez le faire avec un barbecue vegan. Pour les fondateurs du blog vegan Eat This ! et coauteurs du livre de recettes Vegan BBQ, oubliez le matériel hyper sophistiqué. Un grill d’entrée de gamme est amplement suffisant. En revanche, si vous optez pour une grille trop petite, vous serez vite limité si vous ajoutez des aubergines, courgettes et autres poivrons.

Grill, poêle ou four ? 

À noter qu’il existe des alternatives au charbon de bois, comme le grill à gaz. Gros avantage : il est bien plus facile à nettoyer. Et sa température est réglable en un claquement de doigt, contrairement au charbon. Dernier recours pour les appartements : la poêle à griller ou même le four.

Opter pour une bonne paire de pinces 

Pour éviter le coup de la saucisse sauteuse, on opte pour une – vraie – bonne pince, sans oublier les gants pour éviter de se brûler, et la spatule. Pensez aussi à un linge imbibé d’huile pour la plaque. La viande végétale ne contient pas de graisse et peut vite roussir. En option, si vous prévoyez d’alterner viande et poivrons sur des brochettes, pensez à des pics en bambou ou en métal.

Les sauces et marinades 

Attention car au-delà du matériel, c’est là que tout se joue. Puisque c’est bien connu, un barbecue commence bien avant que l’on allume le feu ! On pense aux épices pour ajouter du goût aux steaks, surtout si l’on projette d’en faire des burgers. Quant au reste comme le tofu, le tempeh ou le seitan, on peut le faire mariner, 20 minutes à minima, jusqu’à toute une nuit pour plus de goût. On y met de l’huile que l’on relève de piment et de vinaigre, voir du vin rouge ou blanc. Attention cependant de ne pas se laisser piéger : pour les produits marinés on fait légèrement baisser la température et on fait cuire à basse température, sous peine de récupérer “de la semelle”.

Les accompagnements 

Enfin, pour pimenter le service, pensez à faire griller des poivrons, des aubergines et des oignons. Misez aussi sur le pain ou ses alternatives, comme les tortillas ou de la pita. Côté sauce, on pense ketchup ou d’une moutarde, évidemment. Et pour plus d’originalité, misez sur de la harissa ou même des piments jalapeno, eux aussi grillés. Hop, hop, chaud devant !

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page