MaladiesPrécautions à prendreSlider

Vertèbres : rajeunissement des patients souffrant de douleurs sciatiques

Les mauvaises postures, la vie sédentaire, le tabagisme, le stress ou enclore l’obésité sont parmi les facteurs de risques de douleurs sciatiques. Maurice connaît un rajeunissement de personnes souffrant de ce type de problème. C’est ce qu’ont fait comprendre le Dr Nunraj Dhawal, orthopédiste et médecin du sport, et Rizwan Chumroo, kinésithérapeute, lors de l’émission Allô Docteur de Radio Plus.

Une douleur vive au niveau des vertèbres L4 et L5 ne doit pas être prise à la légère. Il peut s’agir d’une douleur sciatique, qui est le pincement entre le disque intervertébral et la racine nerveuse correspondante. C’est ce qu’a expliqué le kinésithérapeute Rizwan Chumroo lors de l’émission Allô docteur de Radio Plus.

« Quand le muscle est usé et fatigué, c’est le ligament qui prend le relais afin de soutenir le poids du corps, alors que son rôle est de donner la stabilité entre les joints. Quand le nerf est irrité, cela provoque un engourdissement et une sensation de brûlure au niveau des fessiers et cela peut descendre de la jambe jusqu’aux pieds », a-t-il expliqué. La douleur intense peut réduire les possibilités de mouvement du patient, a fait ressortir le kinésithérapeute.

Causes

Cette douleur peut survenir spontanément à la suite d’un mouvement en porte-à-faux, lorsqu’on soulève un poids ou si on est resté de longues heures en position assise, a précisé le Dr Nunraj Dhawal, orthopédiste et médecin du sport. « La sciatalgie peut aussi survenir à la suite d’efforts musculaires, d’un éternuement, d’une toux, d’une mauvaise posture ergonomique. Quand le nerf est bloqué, cela provoque une douleur atroce et un picotement, comme des fourmis dans les jambes », a-t-il ajouté.

Les deux invités ont affirmé avoir constaté un rajeunissement des patients qui souffrent des douleurs sciatiques, alors que ce mal survenait vers la quarantaine dans les précédentes générations. Selon le Dr Dhawal et Rizwan Chumroo, il n’y a désormais pas d’âge pour ressentir ce type de douleur. Elle est même présente chez les enfants à cause de leur sac d’école, jugé trop lourd pour leur âge. Le Dr Dhawal recommande la pratique d’étirements ergonomiques chaque heure, ce durant moins de 5 minutes, afin d’aider les enfants.

Les sciatiques chez les jeunes et les adultes sont essentiellement dues aux longues heures passées au bureau pour travailler et sur la tablette ou le smartphone. La douleur peut durer plusieurs semaines ou revenir de manière récurrente en cas de traitement inapproprié. Rizwan Chumroo conseille des pauses de cinq minutes pour se relaxer afin de tonifier les muscles. Cela peut être des exercices simples comme grimper et descendre les escaliers.

Traitement

Les douleurs sciatiques peuvent être traitées, soit à travers la prise de médicaments antidouleurs ou des anti-inflammatoires. Cependant, les deux invités de l’émission Allô Docteur ont été unanimes à dire qu’il ne s’agit que d’une solution palliative. Pour eux, le problème doit être traité à la source et de manière durable afin d’éviter les récidives.

Le docteur Dhawal considère qu’il n’est pas sain de passer toute une vie à prendre des anti-inflammatoires. « À la longue, cela peut engendrer d’autres problèmes de santé. Le meilleur traitement, c’est la pratique de certains exercices comme l’aquagym pour tonifier les lombaires et renforcer la colonne vertébrale », a-t-il expliqué. Pour lui la population gagnerait à profiter de la mer qui nous entoure pour pratiquer la natation. « Nombreux sont ceux qui cherchent la solution facile avec la prise de médicaments au lieu de faire des exercices pour être en meilleure santé », a-t-il souligné.

Il n’est pas approprié de s’octroyer de longues pauses en cas de douleurs sciatiques, selon l’orthopédiste. « Il faut être en mouvement pour atteindre le seuil de la douleur pour l’identifier et pour traiter le mal par le mal », a-t-il expliqué. Il est conseillé aux personnes en surpoids de perdre les kilos superflus et de surveiller leur alimentation, car l’obésité est l’un des facteurs de douleurs sciatiques, selon lui.

Rizwan Chumroo a ajouté que la prise de médicaments n’est pas une solution miracle. « Si on ne change pas notre mode de vie, on va continuer à avoir des douleurs », a-t-il fait ressortir. Selon lui la population était plus active auparavant, alors, qu’aujourd’hui, on marche moins et on mène une vie sédentaire avec pour conséquence des muscles qui s’affaiblissent.

« Nombreuses sont les personnes qui souffrent de douleurs lombaires, car nous n’avons pas la culture de prendre soin de sa santé », a-t-il affirmé. Pour renforcer les muscles, le kinésithérapeute recommande la marche ou la pratique de nage sur le dos. Pour ceux qui ne savent pas nager, il est possible d’aller dans l’eau de la piscine ou de la mer jusqu’au niveau du torse et marcher pendant 15 à 20 minutes.

Pour les deux invités de l’émission Allô Docteur, affirmer que nous ne disposons pas de temps est un faux prétexte. Cela ne demande que quelques minutes pour faire des étirements pour se relaxer, ont-ils fait comprendre.

Attention aux pseudo-professionnels de santé

Tous les exercices ne sont pas appropriés pour soigner les douleurs sciatiques. Il ne faut pas non plus se fier aux conseils donnés sur les réseaux sociaux ou différents sites internet. Selon le Dr Dhawal et Rizwan Chumroo, il est préférable de consulter un professionnel de santé reconnu pour voir le type d’exercices à pratiquer en fonction de sa profession et son âge.

Selon eux, le problème est souvent aggravé par des pseudo-professionnels qui effectuent des massages inappropriés. Ils ne prennent en considération que l’aspect symptomatique du patient et ne s’attardent pas sur la ou les causes des douleurs sciatiques, ont-ils fait ressortir.

Power Nap

Le power nap ou micro-sieste pendant la journée est un excellent moyen pour éviter les douleurs sciatiques, selon le kinésithérapeute Rizwan Chumroo. « En fin d’après-midi ou après le déjeuner, nombreux sont ceux qui sont dans un état de somnolence et c’est ainsi qu’ils adoptent une mauvaise posture. Le risque de souffrir de douleurs sciatiques ou lombaires est alors plus grand », a-t-il expliqué.

Une micro-sieste d’une quinzaine de minutes au travail permet d’être plus attentif ou vigilant, selon lui.
Par effet boule de neige, cela peut booster la productivité de la personne et de l’entreprise, a-t-il fait ressortir. « Quand une personne est en bonne santé, il est plus productif et sa performance est meilleure », a-t-il dit. Pour ce dernier, il s’agit d’une mesure simple pour traiter ce problème. Il déplore le fait qu’à Maurice, nous restons dans un système où le travail se fait de manière continue de 8 à 12 heures par jour.

Mots clés

Articles Liés

Close