CoronavirusMaladiesSlider

Sécurité en ligne : 5 choses à faire pour protéger vos enfants

En cette période de confinement, l’Internet représente l’une des grandes distractions pour rompre avec la monotonie. Enfants, comme adultes, surfent inlassablement, mais gare aux prédateurs en ligne. Comment faire pour protéger vos enfants ?

« Je me suis réfugiée chez moi pendant tout un mois. 30 jours à la maison et trop de temps passé sur l’Internet ! En fait, le recours à l’Internet a atteint un niveau record ces derniers temps, peut-être par 50 % dans plusieurs pays du monde ! Au sein de l’UNICEF, nous avons analysé à quel point cela pouvait affecter les enfants qui sont connectés à Internet à travers leurs téléphones portables, tablettes ou laptops dans le but d’apprendre, de se divertir. Cependant, ils courent un risque croissant en ce qui concerne le harcèlement, les abus sexuels et l’exploitation. La pandémie du Covid-19 a créé une parfaite occasion pour les prédateurs en ligne d’attirer les enfants qui sont laissés à eux-mêmes, qui sont confus et qui cherchent peut-être quelqu’un à qui se confier », a déclaré Priyanka Pruthi, Senior Producer pour l’UNICEF.

Dès lors, comment les protéger alors que leur existence semble tourner autour de leur écran ? « Déjà, ce n’est pas chose aisée que de naviguer à travers les dangers présents sur l’Internet en temps normal. Alors, en cette période où l’on doit faire face à une crise sanitaire d’une telle ampleur…, ce n’est pas chose aisée », ajoute-t-elle.

1. Communiquer

La plus importante mesure de précaution est de parler avec vos enfants. Demandez-les comment se passent leur vie en ligne et avec qui ils parlent. Puis établissez des règles et fixez une limite de temps. Encouragez-les à participer à des activités quotidiennes qui n’impliquent pas les écrans tactiles. Bougez, courez avec eux à travers la maison. »

2. Outils de protection

Assurez-vous que le gadget électronique de votre enfant dispose du dernier logiciel et d’un programme antivirus et que les « privacy settings » sont corrects. Ensuite, couvrez la webcam quand on ne l’utilise pas. Si vos enfants sont encore petits, branchez le système de contrôle parental en utilisant des outils comme SafeSearch sur Google.

3. Surveiller ce que vos enfants partagent

Aidez vos enfants à apprendre comment garder privées les informations personnelles, surtout en ce qui concerne les étrangers. Votre enfant ne devra jamais donner sa photo ou son nom complet pour apprendre des choses académiques en ligne.

4. Veillez aux signes d’avertissement

Votre enfant vous parait-il préoccupé ? Est-il stressé ? Se retire-t-il dans un coin ? Semble-t-il en colère ? Est-il devenu secret ou dépressif ? Autant de petits détails à surveiller, car cela pourrait avoir quelque chose à voir avec son activité grandissante sur l’Internet.

5. Rapporter le cyberbullying

Soyez toujours à jour avec la sauvegarde de son école et les mesures adoptées contre le bullying. Ayez toujours à portée les numéros des support helplines ou des hotlines afin de pouvoir immédiatement rapporter le cyberbullying ou du contenu inapproprié.

« Restez vigilant et engagez toujours la conversation. Stay safe! », conclut Priyanka Pruthi.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page