BeautéSliderSoins du corps

La chirurgie esthétique : tout ce qu’il faut savoir

L’être humain, qui veut toujours rester jeune et beau, tente de se débarrasser de ses défauts physiques en ayant recours à la chirurgie plastique. Celle-ci est très populaire à Maurice, cependant, elle n’est pas aussi répandue comme c’est le cas à l’extérieur.

Pour parler de chirurgie esthétique, Caroline et Jean-Marie ont reçu cette semaine dans l’émission Allô Docteur, le Dr Devarajen Pillay Carpanen, chirurgien plastique et la Dr Marie Christine Piat, médecin esthétique. Ils sont tous deux basés au Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien.

Dr Marie Christine Piat
Dr Marie Christine Piat

Selon les docteurs Devarajen Pillay Carpanen et Marie Christine Piat, ce sont les femmes qui ont le plus tendance à avoir recours à la chirurgie plastique. Chaque personne a une certaine image d’elle-même qu’elle veut projeter et ainsi elle fait attention à sa personnalité.

Cependant, avant de passer à l’acte, il s’agit d’abord de cerner le problème émotionnel de la personne, de comprendre ce qu’elle ressent dans sa tête, avancent les deux professionnels. Elle souhaite corriger ses oreilles décollées ? On la préparera d’abord sur le plan psychologique avant de passer à la chirurgie esthétique. « Une consultation, c’est-à-dire un dialogue pour cerner la psychologie de la personne, peut durer une heure », explique le Dr Carpanen.

« Il faut poser une bonne indication lors de la première visite et comprendre les désirs du patient qui s’attend à ce qu’on comble ses attentes. De plus, la personne a aussi besoin qu’on la guide », ajoute la Dr Piat qui rappelle que la médecine n’est pas un business. En ce qui concerne la chirurgie esthétique, il ne faut pas ignorer les problèmes émotionnels.

Dr Devarajen Pillay Carpanen
Dr Devarajen Pillay Carpanen

Le Dr Carpanen avance qu’en général, les Mauriciens ne sont pas trop exigeants. « Tout ce qu’ils veulent, c’est se sentir bien dans leur peau et être à l’aise avec l’image qu’ils projettent. »

Est-ce que le sujet est encore tabou à Maurice ? « Non, peut-être pas. Une personne peut ne pas se confier à ses amies, mais elle en parlera ouvertement avec le chirurgien esthétique à qui elle demandera peut-être de respecter la confidentialité », répond le Dr Carpanen.

Les pratiques communes

Les deux professionnels déclarent que la pratique la plus courante à Maurice demeure la liposuccion (hypoaspiration), tandis que le lifting du visage est plébiscité par les étrangers qui demandent également à faire enlever les culottes de cheval. Quid des implants mammaires ? « À Maurice, les augmentations mammaires par injections ne sont pas courantes », indique Dr Piat. Celle-ci fait ressortir que toutes les opérations ne peuvent pas être effectuées à Maurice suite au manque d’équipements adéquats. Par ailleurs, elle ajoute qu’il ne faut pas avoir recours à la chirurgie esthétique pour régler de petites imperfections, comme les cheveux blancs. Dans ce cas, elle conseille d’aller chez le coiffeur.

Les risques

Quels sont les risques d’une chirurgie esthétique ? Ils sont minimes vu que les demandes sont raisonnables, affirment les deux professionnels. Ces derniers ajoutent que les personnes qui ont subi une chirurgie esthétique ne sont pas sujettes à de grandes douleurs, en général. Néanmoins, les effets indésirables existent, comme des bleus qui seront traités avec de la crème anesthésiante ou avec de la glace, explique Dr Piat.

Le Dr Carpanen précise qu’il y a une limite à ne pas franchir et en cas d’incision, la cicatrisation n’est pas toujours maîtrisée. À savoir que la cicatrisation peut parfois prendre une année et que le patient ne doit pas trop faire d’efforts physiques afin d’éviter de rouvrir la plaie. Faire du sport est déconseillé pendant au moins un mois.

Une personne peut-elle avoir recours à une chirurgie esthétique à plusieurs reprises ? « C’est possible, mais il est mieux d’éviter, mais le chirurgien peut faire de petites retouches ». Est-ce que l’âge est un facteur qui est pris en considération pour une chirurgie esthétique ? La Dr Piat avance qu’une opération chirurgie esthétique est comme « une médecine de carrosserie » qui peut être pratiquée à presque n’importe quel âge. Par exemple, une jeune fille de 20 ans pourrait souhaiter avoir une plus grosse poitrine. Elle explique que sa plus jeune cliente a 11 ans et qu’elle souffre d’acné.

« À Maurice, il y a plusieurs chirurgiens plasticiens qui exercent dans divers domaines qui sont accessibles », conclut le Dr Carpanen. Pour sa part, Dr Piat demande aux Mauriciens de bien manger et de faire du sport et ne pas dépenser des fortunes sur toutes sortes de crème.

Quelques informations pratiques

• La chute de cheveux est un problème commun chez les hommes. 35 % des personnes qui viennent consulter au Centre de Chirurgie Esthétique de l’Océan Indien sont des Mauriciens qui souffrent de ce problème. « Si la personne a 30 ans, elle peut commencer avec une implantation », explique Dr Carpanen. Une fois les cheveux implantés, ils ne tomberont jamais.

• Vous avez un trou au visage ou au coin du nez ? Ces petites imperfections peuvent être corrigées au centre esthétique, de même qu’une implantation dentaire ou le redressement des dents. Vous avez la peau sèche ? Une consultation permettra de faire un pronostic. Vous avez un certain âge et vous voulez effacer vos rides ? Cela peut se faire à travers un lifting. Vous êtes jeune et vous souffrez d’acné ? Des traitements efficaces existent aujourd’hui, mais il faut d’abord consulter.

• La liposuccion est efficace pour retrouver un ventre plat, surtout si vous êtes encore jeune. Pour une femme qui vient d’accoucher et qui veut retrouver un ventre plat, il y a plusieurs techniques.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page