CardiovasculaireMaladiesSlider

Journée mondiale de l’AVC : Une campagne nationale de sensibilisation aux accidents vasculaires cérébraux lancée ce vendredi 29 octobre

Écoutez cet article

Le Président de la République, Prithvirajsing Roopun, a lancé ce vendredi 29 octobre, dans le cadre de la Journée mondiale de l’AVC célébrée le même jour, une campagne nationale de sensibilisation à l’AVC, d’une durée de deux ans, visant à sensibiliser l’ensemble du pays aux signes de l’AVC et aux avantages d’un accès rapide aux soins médicaux d’urgence. La cérémonie de lancement a eu lieu à l’Université de Maurice (UoM).

Le Pro-Vice-Chancelier de l’UoM, le Professeur Sanjeev Shobhee, le Deputy Chief Government Whip, Soobeersingh Dhunoo, le Président de l’Association des Physiothérapeutes, Rizwan Chumroo, et d’autres personnalités étaient présents.

Le site Web strokemu.org et des bannières portant des messages clés sur les symptômes de l’AVC et le traitement de réadaptation ont été lancés à cette occasion. Les interventions des survivants de l’AVC faisaient également partie du programme.

Dans son allocution, le Président Roopun a exprimé sa gratitude envers tous les professionnels de la santé, y compris les ergothérapeutes, les orthophonistes et les physiothérapeutes, pour s’être lancés dans cette initiative louable qui, selon lui, est une toute première.

Il a souligné que lorsqu’une personne est victime d’un accident vasculaire cérébral, chaque seconde qui passe est cruciale, d’où la nécessité d’agir rapidement tout en soulignant que dans ces cas, la vie du survivant de l’accident vasculaire cérébral et celle de sa famille sont affectées.

Le Président a également indiqué qu’à Maurice, environ 50 personnes souffrent quotidiennement d’une forme d’AVC en raison de la prévalence des maladies non transmissibles et que les programmes de réadaptation constituent des moyens efficaces de traiter les survivants d’AVC. Cette campagne contribuera donc à sensibiliser et à éduquer les gens sur les cas d’AVC et à atténuer les risques, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le professeur Sobhee a souligné que l’UoM s’est engagée à renforcer les programmes de réadaptation, ajoutant que l’université propose un BSc (Hons) en physiothérapie et un BSc (Hons) en ergothérapie. Il s’est félicité que l’université soit associée à cette campagne nationale de sensibilisation aux accidents vasculaires cérébraux.

Quant à Ridwan Chumroo, il a parlé de l’importance de minimiser les risques de gravité et de handicap dus aux accidents vasculaires cérébraux, tout en soulignant qu’un accident vasculaire cérébral peut arriver à n’importe qui. Concernant les chiffres, il a indiqué que plus de 4 000 mauriciens ont eu un AVC en 2019. L’objectif, a-t-il déclaré, est de sauver une vie rapidement, de changer les mentalités et de favoriser une société inclusive avec la rétention des survivants d’AVC par leurs employeurs.

Vos Commentaires

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page