MaladiesMaladies SaisonnièresSlider

Gastro-entérite : la précaution toujours de mise

928 cas de gastro-entérite ont été enregistrés au cours de la dernière semaine du mois de mai. Ce qui représente une légère hausse en comparaison avec la semaine précédente avec 885 cas. Une situation qui serait due au climat chaud qui a duré un peu plus longtemps pour la saison.

De nombreux cas de gastro-entérite ont été rapportés dans les cliniques et consultations privées ainsi que dans les établissements de santé publique. Si, au niveau des hôpitaux on a recensé 928 cas au cours de la dernière semaine du mois de mai, les chiffres n’ont pas été encore compilés en ce qu’il s’agit des établissements du privé. Toutefois, selon les renseignements que nous avons pu glaner, une moyenne de trois à cinq cas est rapportée dans les consultations quotidiennement.

Selon le Dr Fazil Khodabocus, Senior Community Physician au ministère de la Santé, le nombre de cas de gastro-entérite enregistré cette année est légèrement supérieur au nombre recensé l’année dernière. Cette situation serait due à l’arrivée « tardive » de l’hiver.

« Alors que nous sommes déjà dans la saison hivernale, il n’a pas fait aussi froid ces dernières semaines, ce qui a favorisé la circulation du virus responsable de la gastro-entérite, parmi le rotavirus ». Il conseille ainsi de faire attention aux aliments, surtout ceux achetés en chemin. « C’est préférable de consommer des aliments fraichement préparés et à l’abri de toutes sources de contamination, comme la poussière et les insectes », recommande-t-il.

La gastro-entérite se manifeste habituellement par les symptômes suivants : crampes abdominales, nausées, diarrhée, vomissement et fièvre dans certains cas, explique le Dr (Melle) Asleena D. Nayenn, médecin généraliste à la Chisty Shifa Clinic. Elle précise que le traitement est généralement symptomatique.

En cas de fièvre chez les enfants, il faut tout faire pour baisser la température afin d’éviter les complications. « Il est conseillé de consommer beaucoup d’eau ou un sérum oral de réhydratation pour remplacer les électrolytes perdus dans les selles lors des diarrhées afin d’éviter la déshydratation », ajoute-t-elle.

Sauf avis médical ou en cas de diarrhée abondante, elle proscrit la prise de médicament anti-diarrhée. « La diarrhée élimine les toxines présentes dans le corps. En prenant ce type de médicament, cela va les retenir » fait-elle ressortir.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page