Hygiène de vieSanté DentaireSlider

La plupart des antibiotiques prescrits par les dentistes sont inutiles selon une étude

Les antibiotiques prescrits par les dentistes à titre préventif contre les infections bactériennes sont inutiles dans 81% des cas, affirme une nouvelle étude américaine.

Publiée dans la revue JAMA Network Open, l’étude montre que la prescription d’antibiotiques non justifiée expose les patients au risque d’effets secondaires inutiles et contribue également au problème de la résistance aux antibiotiques, véritable fléau responsable, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé, d’une “augmentation des dépenses médicales, d’une prolongation des hospitalisations et d’une hausse de la mortalité.”

Pour parvenir à ces conclusions, des chercheurs de l’université d’État de l’Oregon se sont référés à une base de données nationale sur les demandes de remboursement des soins de santé pour examiner près de 170 000 ordonnances d’antibiotiques rédigées par des dentistes entre 2011 et 2015.

“Plus de 80% des antibiotiques prescrits en prévention des infections bactériennes avant les visites chez le dentiste étaient inutiles”, observent les auteurs de l’étude. La clindamycine était le médicament le plus prescrit et les “plombages” dentaires étaient le type de soin dentaire le plus souvent associé à la prescription d’antibiotiques.

“Je pense que les dentistes devraient considérer cette étude – qui est la première à examiner la prescription préventive d’antibiotiques dans le cadre des interventions dentaires – comme un puissant appel à l’action et non comme une réprimande”, estime Susan Rowan, chercheuse au Collège dentaire de l’université de l’Illinois à Chicago, qui a participé à l’étude.

Mots clés

Défi Santé

Une publication du Le Défi Media Group 4B, Rue Labourdonnais, Port-Louis Tél : +230 207 06 66

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer