Grossesse/BébéLe développement de l'enfantSlider

Maladies chroniques non transmissibles : Les 1000 jours de la vie ciblés pour une meilleure prévention

Sensible à son environnement, la santé de l’enfant est affectée dès sa conception. Cette période des 1000 jours, durant laquelle le capital santé de l’enfant et de l’adulte à venir se dessine, est une fenêtre d’opportunités uniques à saisir en termes de prévention. L’association Groupe Enfants et Mères (GEM) milite en ce sens pour contrer les maladies chroniques non transmissibles.

 

Le Dr François Leung, pédiatre et président de l’association GEM
Le Dr François Leung, pédiatre et président de l’association GEM

Les maladies chroniques non transmissibles (maladies cardio-vasculaires, obésité, diabète) sont aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde et selon les prévisions de l’OMS, une augmentation de plus de 17 % dans les 10 ans à venir est attendue. « Pour contrer cette tendance, il est important d’attaquer le problème le plus tôt possible et cela commence dès la conception d’un enfant. En prenant toutes les précautions nécessaires, on limite les risques de développer les complications de santé. C’est ainsi qu’on pourra avoir des futures générations en meilleure santé », explique le Dr François Leung, pédiatre et président de l’association Groupe Enfants et Mères (GEM).

Durant les vingt dernières années, les études ont montré que les 1000 premiers jours de la vie (depuis la conception jusqu’à l’âge de 2 ans) constituent une période pendant laquelle l’enfant est particulièrement sensible à l’environnement. Cet environnement peut être positif (alimentation adaptée et équilibrée, activité physique…) comme négatif (stress, infection, exposition à des toxiques…). Cet environnement peut avoir un impact à la fois sur sa santé actuelle et sur sa santé future, en particulier la susceptibilité de développer ou non les maladies chroniques non transmissibles à l’âge adulte.

Maladies chroniques non transmissibles  Les 1000 jours de la vie ciblés pour une meilleure prévention
Les 1000 jours de la vie comprennent les différentes phases de la conception jusqu’à la deuxième année de l’enfant.

La prévention passe ainsi par une alimentation optimale durant cette période. « Elle compte parmi les déterminants majeurs qui influencent la santé actuelle et future de l’enfant », ajoute-t-il. À Maurice, l’association GEM a mis en place le « Programme Nourrir La Vie » et donne ainsi des conseils et des outils concrets pour aider les Mauriciens à faire les bons choix en matière d’alimentation maternelle et infantile.

« C’est l’épidémiologiste britannique David Barker qui, le premier, dans les années 80, a posé la question de l’origine précoce des maladies, en montrant qu’un petit poids de naissance, lié à une sous-nutrition, augmentait le risque de survenue d’infarctus du myocarde à l’âge adulte. Aujourd’hui, différentes organisations internationales ont fait de la « programmation précoce » leur cheval de bataille, en soulignant le lien direct entre la malnutrition de la future mère (dénutrition ou surnutrition) et une perturbation du développement de sa descendance (stature corporelle, développement mental, moteur et social, développement de certaines maladies, etc.) », indique le pédiatre.

Un appel lancé pour que la campagne devienne nationale

À l’heure actuelle, l’équipe mobilisée, composée de pédiatres, gynécologues-obstétriciens, nutritionnistes et sages-femmes, propose des ateliers au grand public et aux professionnels de la santé autour de la thématique des 1000 premiers jours de la vie de l’enfant. Le but : contribuer à former et informer au sujet des enjeux des 1000 premiers jours. Afin de cibler un plus grand public, l’association souhaite mener cette campagne au niveau national en ayant le soutien des hôpitaux publics. Un appel est en ce sens lancé au ministère de la Santé. « Le travail doit se faire ensemble avec toutes les instances concernées par la santé pour que les générations à venir puissent jouir d’une bonne santé », conclut le Dr François Leung.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer