Grossesse/BébéLa femme enceinteSlider

Journée mondiale de la sécurité des patients : « Agir maintenant pour un accouchement sûr et respectueux ! »

Écoutez cet article

Pour la Journée mondiale de la sécurité des patients, le 17 septembre 2021, l’OMS exhorte toutes les parties concernées à « Agir maintenant pour un accouchement sûr et respectueux ! » sur le thème « Soins maternels et néonatals sans risque ». Environ 810 femmes meurent chaque jour de causes qui pourraient être évitées en lien avec la grossesse et l’accouchement. En outre, environ 7 000 nouveau-nés meurent chaque jour, soit 47 % de tous les décès d’enfants de moins de cinq ans. De plus, on compte quelque deux millions d’enfants mort-nés chaque année, dont plus de 40 % meurent pendant le travail. Les soins dangereux exposent les femmes et les nouveau-nés à des risques et à des conséquences néfastes que les perturbations des services de santé essentiels dues à la pandémie de COVID-19 ont encore aggravés, ce qui rend la campagne d’autant plus importante cette année.

Heureusement, il est possible d’éviter la plupart des mortinaissances et des décès maternels et néonatals grâce à une prestation de soins sûrs et de qualité assurée par des professionnels de santé qualifiés travaillant dans des environnements favorables. Cela ne pourra se faire qu’avec la collaboration de toutes les parties concernées et l’adoption d’approches globales et fondées sur les communautés pour les systèmes de santé.

La Journée mondiale de la sécurité des patients a été instaurée en 2019 dans le but de mieux faire comprendre ce sujet à l’échelle mondiale, de renforcer la participation du grand public à la sécurité des soins de santé et de promouvoir des mesures mondiales visant à améliorer la sécurité des patients et à réduire les conséquences néfastes pour eux.

Objectifs de la Journée mondiale de la sécurité des patients 2021

  1. Mieux faire connaître les questions de sécurité de la mère et du nouveau-né, en particulier pendant l’accouchement ;
  2. Mobiliser de multiples parties prenantes et adopter des stratégies efficaces et novatrices pour améliorer la sécurité de la mère et du nouveau-né ;
  3. Appeler à des actions urgentes et durables de la part de l’ensemble des parties prenantes en vue d’intensifier les efforts, d’atteindre les laissés-pour-compte et de garantir des soins maternels et néonatals sûrs, en particulier pendant l’accouchement ;
  4. Préconiser l’adoption de pratiques exemplaires sur le lieu des soins afin de prévenir les risques et les conséquences néfastes évitables pour les femmes et les nouveau-nés pendant l’accouchement.

Célébrer la Journée mondiale de la sécurité des patients 2021

Face aux difficultés que continue de faire peser la pandémie de COVID-19, l’OMS envisage d’associer événements en ligne et autres activités pour célébrer cette journée en septembre 2021. Le trait caractéristique de cette campagne mondiale consistera à éclairer en orange des bâtiments, des monuments et des lieux publics emblématiques.

L’OMS en appelle à toutes les parties concernées – pouvoirs publics, organisations non gouvernementales, organismes professionnels, société civile, associations de patients, universités et instituts de recherche – afin qu’elles se joignent à la campagne mondiale en éclairant des monuments emblématiques en orange et en organisant des activités et des événements internationaux, nationaux et locaux le 17 septembre 2021 et autour de cette date.

Vos Commentaires

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page