Désirs & PlaisirsSexualitéSlider

Sexo : l’amour au-delà de l’âge

La sexualité chez les personnes âgées est taboue. On parle rarement des désirs et des plaisirs de ceux de plus de 65 ans. Pourtant, les fantasmes et les envies sont bel et bien présents.

Une activité sexuelle fréquente et régulière est bon pour la santé physique et mentale. Tel est aussi le cas pour les seniors qui, eux aussi, jouissent d’une vie sexuelle épanouissante.

En effet, l’âge n’affecte pas la sexualité. Les désirs sont toujours présents. C’est ce que fait comprendre le psychologue Sadasiven Coopoosamy. « La virilité peut diminuer, mais pas les envies », explique-t-il.

Certains hommes ont plus de mal à parvenir à une érection avec le temps, mais avec un peu d’imagination, il est possible d’entretenir sa vie sexuelle à tout âge selon lui. Le psychologue explique que dans de nombreux cas, apporter des petits changements au sein de son couple peuvent contribuer à réveiller la libido.

Toutefois, pour les femmes, c’est une autre paire de manches, souligne le psychologue, car avec la ménopause, la femme perd peu à peu sa féminité et simultanément le désir. Toutefois, tout est aussi lié à son hygiène de vie.

« Si on a toujours eu une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée et que le sport a fait partie de notre jeunesse, notre vie sera encore meilleure plus tard. Si la personne a toujours eu des relations sexuelles régulièrement, rien ne va changer avec l’âge, sauf en cas de maladies », explique le psychologue.

Petit conseil : consulter un urologue ou un médecin généraliste dès qu’on note un changement dans sa vie sexuelle.

Plusieurs autres facteurs peuvent dégrader la vie sexuelle des seniors. Il y a, entre autres, les disputes et les conflits réguliers au sein du couple qui « tue » le désir.

« À force de se bagarrer, l’envie finit par disparaître avec le temps. C’est pour cette raison qu’il est important de nourrir sa relation et de toujours ajouter du romantisme entre les partenaires », souligne-t-il.

Les petites attentions font toujours plaisir, que ce soit à 30 ans ou à 60 ans. « Se tenir par les mains, se faire des baisers. Chaque petite attention vise à valoriser son partenaire et lui faire savoir qu’il compte et qu’on n’est pas indifférent à ses charmes », précise le psychologue.

En effet, la solution pour avoir une vie complice à deux est de poursuivre une relation dans le plaisir ressenti avec l’autre.

Le sexe bon pour les femmes seniors

La sexualité est-elle bonne pour la santé, passé un certain âge ? Une large étude américaine a évalué sur 10 ans les risques cardiovasculaires d’une activité régulière chez 2200 sujets âgés de 57 à 85 ans. À partir d’une fois par semaine, les hommes s’exposent à un risque de problèmes cardiaques alors que les femmes voient leur hypertension baisser et leur cœur protégé.

Pour mettre en évidence cette inégalité, les chercheurs ont suivi pendant 10 ans l‘activité sexuelle de seniors âgés de 57 à 85 ans. 5 ans après le début de l’expérience, ils ont évalué le risque cardiovasculaire des participants en mesurant leur niveau d’hypertension, rythme cardiaque, taux de protéine C et les éventuels accidents cardiaques (crise cardiaque, AVC, etc.).

Plus étonnant encore, l’étude révèle que plus les hommes ont éprouvé du plaisir pendant l’acte sexuel, plus leur niveau de risque était élevé. Le constat diamétralement inverse a été observé chez les femmes les plus âgées et épanouies sexuellement qui ont vu leur hypertension baisser et leur système cardiovasculaire être protégé.
Les hommes plus âgés ont plus de difficultés à atteindre l’orgasme pour des raisons médicales ou émotionnelles. Ils peuvent donc connaître un degré d’épuisement supérieur et stresser leur système cardio-vasculaire pour atteindre l’orgasme.

Si les femmes retirent un réel bénéfice santé d’une sexualité épanouie, c’est parce qu’elles seraient plus réceptives que les hommes aux relations profondes et sincères, au soutien émotionnel et social.
Les relations sexuelles leur permettraient d’y trouver “ces avantages qui peuvent réduire le stress et promouvoir le bien-être psychologique et donc la santé cardiovasculaire”, indiquent les chercheurs.

Les seniors et les fantasmes

Fantasmes et tendresse seraient au rendez-vous des moments intimes chez les plus de 55 ans. Selon un sondage réalisé par le site Terre des seniors, 73% affirment que leurs fantasmes sont toujours aussi forts. 85% des seniors avouent aimer regarder des films érotiques, tandis que 44% d’entre eux préfèrent partager ce moment à deux.

Quant au vieillissement naturel du corps du conjoint, 84% ne considèrent pas ce phénomène comme un obstacle au désir. Cela ne changerait rien à leur sexualité (67%). 16% y voient d’ailleurs un symbole attendrissant de la longévité de leur couple.
Pour faire l’amour, les seniors choisissent rarement les endroits insolites, comme l’ascenseur, la voiture ou sous une porte-cochère. Seuls 19% révèlent y faire fréquemment des folies.

Mots clés

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer